Enquêtes et actualités gavé locales


Alain Juppé entrouvre la porte au budget participatif

Suite à la proposition de Pierre Hurmic d’expérimenter un budget participatif à Bordeaux, Alain Juppé a pris le conseiller municipal écologiste au mot en lui proposant de lundi de créer un groupe de travail sur ce sujet avec ses adjoints Jean-Louis David (proximité) et Nicolas Florian (finances). L’élu EELV (Europe écologie-Les Verts) réagissait au vote …

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.


Suite à la proposition de Pierre Hurmic d’expérimenter un budget participatif à Bordeaux, Alain Juppé a pris le conseiller municipal écologiste au mot en lui proposant de lundi de créer un groupe de travail sur ce sujet avec ses adjoints Jean-Louis David (proximité) et Nicolas Florian (finances).

L’élu EELV (Europe écologie-Les Verts) réagissait au vote sur le fonds d’investissement des quartiers,une dotation de plusieurs dizaines de milliers d’euros pour les équipements de la Ville.

« Notre groupe vote contre tant que la ville de Bordeaux ne mettra pas en place des budgets participatifs comme vient de les lancer par exemple la ville de Paris », a déclaré Pierre Hurmic. Que la Ville l’expérimente sur un quartier, par exemple, avant de le développer ailleurs. Cela donnera un deuxième souffle aux fonds d’intervention local et aux fonds d’investissement des quartiers ».  

Il souligne que dans la capitale, ce dispositif avait été défendu pendant la campagne par les candidates de gauche et de droite, Anne Hidalgo et Nathalie Kosciusko-Morizet. Les Parisiens peuvent actuellement choisir entre 15 projets pour 20 millions d’euros, et comme à Lisbonne, où ce dispositif fonctionne avec succès, 5 % du budget d’investissement de la mandature seront utilisés via les budgets participatifs, soit 426 millions d’euros. L’an prochain, les citoyens parisiens pourront proposer leurs projets.

Jean-Louis David a répondu que Bordeaux avait eu « un temps d’avance » en matière de démocratie directe, en associant les habitants dans les conseils de quartier, mais qu’il fallait sans doute en faire davantage. La balle reste toutefois dans le camp des élus…


#Alain Juppé

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

À lire ensuite


L’œuvre d’art que Pierre Hurmic trouve « particulièrement laide » n’était pas prévue place de la Victoire
Législatives : toujours orpheline de Juppé, la droite girondine déboussolée
Plus d'options