Enquêtes et actualités gavé locales

Pour les 10 ans de votre média : objectif 2000 abonné⋅es

30/04/2024 date de fin
730 abonné⋅es sur 2 000
Pour ses 10 ans, Rue89 Bordeaux propose un abonnement à 10€/an et vise les 2000 abonné.es

Vers une ZAD contre le Technopôle Agen Garonne ?

Entre Sivens et Sainte-Colombe-en-Bruilhois, près d’Agen dans le Lot-et-Garonne, il y  a une grosse centaine de kilomètres et, peut-être, un nouveau « projet inutile » à combattre. Depuis quelques jours, un « appel à la création d’une nouvelle ZAD pour sauver 600 hectares de terres fertiles à Agen » circule sur quelques sites internet écolo et citoyens comme celui du …

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.

Vers une ZAD contre le Technopôle Agen Garonne ?

Panneau contre la future ZAC de Sainte-Colombe en Bruilhois (Jean-Michel Mazet/DR)
Panneau contre la future ZAC de Sainte-Colombe en Bruilhois (Jean-Michel Mazet/DR)

Entre Sivens et Sainte-Colombe-en-Bruilhois, près d’Agen dans le Lot-et-Garonne, il y  a une grosse centaine de kilomètres et, peut-être, un nouveau « projet inutile » à combattre. Depuis quelques jours, un « appel à la création d’une nouvelle ZAD pour sauver 600 hectares de terres fertiles à Agen » circule sur quelques sites internet écolo et citoyens comme celui du Lot en Action.

Ici à Sainte-Colombe-en-Bruilhois, à dix kilomètres d’Agen sur la rive gauche de la Garonne, il n’est pas question d’occupation illégale, c’est un agriculteur lui-même qui songe à créer une Zone à Défendre chez lui, sur sa propriété. Menacé d’expropriation, il a reçu le soutien de l’association marseillaise Filière Paysanne qui lutte pour la préservation des terres agricoles.

L’Agglomération d’Agen a décidé de créer à Sainte-Colombe-en-Bruilhois une zone d’activité économique (ZAC) à dimension régionale, sur près de 215 hectares. Ce « Technopôle Agen Garonne » s’inscrit dans un vaste projet d’aménagement lié au projet de ligne à Grande Vitesse Bordeaux –Toulouse, avec l’implantation d’une nouvelle gare TGV à proximité et la construction d’un deuxième échangeur autoroutier avec l’A62.

Une « aberration » et un « carnage » sur des « terres alluviales de première catégorie » écrivent les auteurs de l’appel à la création de cette nouvelle ZAD. Contactés par téléphone par Rue89 Bordeaux, l’agriculteur membre de l’association « Très Grande Vigilance du Bruilhois et de l’Agenais » et le président de l’association « Filière Paysanne » ne veulent pas en dire plus : « C’est juste un projet ». D’ailleurs, ils se rencontreront pour la première fois samedi 13 décembre à l’occasion d’une réunion d’organisation sur place.


#écologie

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Plus d'options