Enquêtes et actualités gavé locales


Fraude : lutter contre le délit d’habitude

Suite à l’article « La fraude à TBC, dérapage incontrôlé ? », la direction de Keolis Bordeaux Métropole a adressé un droit de réponse que nous publions ici.

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.

Fraude : lutter contre le délit d’habitude

Lutter contre la fraude dans les transports publics est une démarche menée par tous les réseaux de transports en France. Au sein de la métropole bordelaise, Keolis Bordeaux Métropole a choisi d’endiguer ce phénomène par le biais d’action de prévention dont la Validation Encouragée à l’Entrée (VEE). Une démarche participative réalisée par des conducteurs et pour des conducteurs.

Le taux de fraude s’élève à 10,8% en 2013, cela représente près de 7 millions d’euros par an de manque à gagner pour le développement du réseau Tbc. Un coût qui est assumé par la collectivité, le citoyen, et qu’il faut faire baisser.

Pour rappel, les conducteurs, au moment où ils le jugent possible, invitent la clientèle à valider leur titre. Cette souplesse n’oblige pas systématiquement les chauffeurs à rappeler la règle si les conditions de circulation ou d’autres éléments rendent la concentration difficile.

En somme, il n’est pas question de demander aux passagers de valider au détriment de la conduite. Rappelons également que cette incitation a lieu lorsque le véhicule est à l’arrêt et que les passagers montent à bord.

Pratiquée en 2014, la « phase accueil » du projet (regarder les passagers et leur dire bonjour) a engendré un meilleur climat à bord. La deuxième phase (rappel au client qu’il a bien validé son titre) a été enclenchée en janvier 2015 sur les lignes 1, 4 et 16, lignes sur lesquelles une diminution des incivilités et des agressions a été observée par rapport à 2014 sur la même période.

Le principe du « lâcher-prise » consiste que le chauffeur n’est pas tenu d’appliquer la règle lorsqu’il y a trop de monde et lorsqu’il se sent lui-même en situation d’insécurité. L’entreprise rappelle qu’elle a confiance dans le bon sens, le discernement et la responsabilité de ses 2500 salariés.

La VEE est une démarche d’entreprise. A tous les niveaux, le personnel de Keolis Bordeaux Métropole est sensibilisé et participe à cette démarche. Ainsi, en mars, 200 salariés se sont mobilisés.

Ces actions de prévention assurées par les conducteurs sont complétées par les agents de médiation des Points Information Médiation Multi Services (PIMMS) de Cenon et bientôt de Bordeaux.

Enfin, Keolis Bordeaux Métropole rappelle que lutter contre la fraude participe à la diminution des incivilités, fraude et insécurité étant intimement liées.

Lutter contre la fraude, rappeler les règles de validation, règle qui s’applique à tous, est une démarche attendue par nos clients, par les salariés de l’entreprise et par Bordeaux Métropole notre autorité organisatrice.


#Bordeaux métropole

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

Autres mots-clés :

Plus d'options