La libération des poches de l’Atlantique, un « grand gâchis »
Culture 

La libération des poches de l’Atlantique, un « grand gâchis »

Il y a 70 ans, les Alliés libéraient Royan et le Médoc, l'une des poches de l'Atlantique défendues jusqu'au bout par les Allemands. La prise de ces forteresses du Reich, alors que celui-ci était sur le point de capituler, s'est soldée par un "grand gâchis", estime l'historien Stéphane Simonnet : des milliers de morts, et des champs de ruine, à l'image du catastrophique bombardement de Royan par les Alliés.

Ce contenu est réservé aux abonnés

L'AUTEUR
Simon Barthélémy
Simon Barthélémy
Journaliste, rédacteur en chef de Rue89 Bordeaux

En BREF

Yann Bubien, directeur adjoint de la ministre de la santé, prend la tête du CHU de Bordeaux

par Eloïse Bajou. 2 027 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Dernier appel des Ford avant la fermeture de l’usine de Blanquefort

par Simon Barthélémy. 618 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

#StopExpulsions : le hashtag qui veut faire plier la préfète de la Gironde

par Walid Salem. 3 812 visites. 3 commentaires.