Enquêtes et actualités gavé locales


Happening à Bordeaux pour l’abolition de la corrida

A l’initiative des militants anti-corrida bordelais et du Comité radicalement anti-corrida Europe (CRAC), 150 militants se sont donnés rendez-vous devant le Grand Théâtre à Bordeaux le samedi 6 Juin pour un happening spectaculaire sans précédent dans le Sud-Ouest. Des dizaines de personnes étaient allongées recouvertes de faux sang pour dénoncer « les massacres des taureaux » dans …

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.

Happening à Bordeaux pour l’abolition de la corrida

Capture écran du film (DR)
Capture écran du film (DR)

A l’initiative des militants anti-corrida bordelais et du Comité radicalement anti-corrida Europe (CRAC), 150 militants se sont donnés rendez-vous devant le Grand Théâtre à Bordeaux le samedi 6 Juin pour un happening spectaculaire sans précédent dans le Sud-Ouest.

Des dizaines de personnes étaient allongées recouvertes de faux sang pour dénoncer « les massacres des taureaux » dans les départements du sud de la France. Certaines personnes portent des cornes et des banderilles. Autour d’eux, un homme et une femme habillés en torero simulent l’estocade ; l’acte par lequel le matador, muni d’une épée, met à mort le taureau.

Les militants font valoir, selon le code pénal, que les sévices graves et actes de cruauté envers les animaux sont passibles de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende (article 521-1 du Code pénal).

Ils se réjouissent cependant de la décision prise le 1er juin 2015 de retirer la corrida du Patrimoine culturel immatériel français. Elle y avait été intégrée selon eux « dans des conditions obscures ».


#anti-corrida

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

Autres mots-clés :

Plus d'options