Nouveau stade de Bordeaux : casse-tête contre cul-de-sac
Brèves 

Nouveau stade de Bordeaux : casse-tête contre cul-de-sac

actualisé le 17/06/2015 à 12h27

La rocade au niveau du lac (SB/Rue89 Bordeaux)

La rocade au niveau du lac (SB/Rue89 Bordeaux)

Des aménagements de court terme seront mis en place pour faciliter l’accès au nouveau stade de Bordeaux lors des prochaines festivités dans l’enceinte et à ses alentours, ont annoncé les autorités à l’issue d’une réunion à la préfecture ce mardi.

Un communiqué des participants – services de l’Etat, de la mairie de Bordeaux, de Bordeaux Métropole, de Stade Bordeaux Atlantique, des Girondins de Bordeaux, des forces de l’ordre, des services de secours et de Kéolis – détaille les mesures envisagées suite aux premiers matchs, marqués par la cohue dans les tramways et des embouteillages monstres :

« Il s’agira notamment d’améliorer les dessertes et l’occupation du parking du Parc des expositions de Bordeaux, d’optimiser l’utilisation de la ligne B du tramway avec une rotation accrue des navettes bus, de mettre en place une régulation en temps réel des flux de circulation (…), d’améliorer sensiblement la signalétique et de faire figurer, sur un plan de circulation concerté, une variété plus large d’itinéraires d’accès et des conseils de circulation. »

Une nouvelle sortie sur la rocade

Deux groupes de travail – l’un sur le plan de circulation et de stationnement, l’autre sur le jalonnement et la signalétique – devront faire des propositions concrètes « d’ici la mi-juillet ».

A plus long terme de nouvelles infrastructures d’accès au stade vont être examinées, notamment « la création d’une nouvelle sortie depuis la rocade extérieure », et « l’amélioration de la voirie métropolitaine qui relie cette sortie au parking du Parc des expositions ».

Parallèlement, « le contrat de plan État-Région, en instance de signature, prévoira la poursuite des travaux de mise à 2×3 voies de la rocade entre les échangeurs 10 et 4. L’enquête préalable à la déclaration d’utilité publique est prévue avant la fin 2015 ».

Des mesures qui confirment les critiques formulées notamment chez les écologistes contre un stade « aspirateur à voitures » et « trappe à supporters », car situé dans un cul-de-sac. Le tramway ne peut en effet prendre en charge que 10000 spectateurs en 1 heure (30 rames à 300 passagers) soit 4 heures pour évacuer un stade entier… Deux fois moins que la ligne A à Lescure, d’où les spectateurs peuvent repartir dans les deux sens.

Alors que « le renforcement de la desserte de la ligne C a coûté 10 millions d’euros à la CUB en plus des 15 millions de subvention », Gérard Chausset, patron des élus écologistes à la métropole, proposait donc de jouer les grands matchs… au stade Chaban-Delmas…

L'AUTEUR
La Rédaction
La Rédaction
Des infos d'ici de là

En BREF

Revue Far Ouest en quête de 1000 souscriptions pour « continuer à exister »

par La Rédaction. Aucun commentaire pour l'instant.

Mort de Daniel Cordier, Bordelais, grand résistant et secrétaire de Jean Moulin

par Simon Barthélémy. 260 visites. 3 commentaires.

Vers la mise en examen de quatre ados pour apologie du terrorisme après les tags au Bouscat

par Simon Barthélémy. 1 155 visites. 1 commentaire.