Le projet de parc éolien du Médoc suspendu, « des dizaines d’emplois sacrifiés »
Brèves 

Le projet de parc éolien du Médoc suspendu, « des dizaines d’emplois sacrifiés »

actualisé le 24/07/2015 à 18h47

Un parc éolien (PeWi/Flickr)

Un parc éolien (PeWi/Flickr)

Le préfet de Gironde a rejeté le permis de construire pour une ferme de 16 éoliennes dans le Nord Médoc près de Naujac-sur-Mer. Motif : la présence d’un radar et d’installations militaires situés non loin du site, dont les éoliennes pourraient perturber le fonctionnement.

Favorable à ce parc éolien dès le début du projet, Europe Ecologie-Les Verts (EELV) Aquitaine a dénoncé cette décision :

« La décision préfectorale pourrait sacrifier des dizaines d’emplois et la production d’énergie renouvelable pour que les pilotes de rafales puissent s’entrainer » a communiqué EELV Aquitaine.

Le projet éolien mené par PMV Energies et plusieurs entreprises locales représenterait un investissement de 20 millions d’euros, et pourrait créer au moins 300 emplois pour faire tourner l’usine éolienne du Verdon d’ici 2018, sans compter les postes d’entretien des équipements qui suivraient.

« Avec un nombre de chômeurs et de bénéficiaires du RSA sans cesse en augmentation, le nord Médoc est une zone économique sinistrée, rappelle EELV. Le projet défendu par PMV Energies et des entreprises locales comme Valorem apporterait le dynamisme économique durable et la diversification des activités qui lui manquent. »

De son côté, le maire de Naujac-sur-mer Jean-Bernard Dufour regrette la décision mais ne s’avoue pas vaincu, confiant en la réalisation d’un projet similaire, même revu à la baisse.

« Si les partenaire se mettent d’accord, nous pourrions avoir huit éoliennes à Naujac », a-t-il estimé suite au verdict.

Région dégagée, où le vent circule facilement, le Médoc est la zone idéale en Aquitaine pour accueillir un parc éolien. Si les pouvoirs publics et les entrepreneurs se veulent encore confiants en l’aboutissement du projet, celui-ci pourrait être revu à la baisse dans les prochains mois.

« Nous sommes parvenus à obtenir un accord pour trois éoliennes sur le site initial. La zone de survol des pilotes a aussi été réduite. Ce qui donne une marge pour quatre à cinq éoliennes supplémentaires, mais en se décalant », a précisé au journal Sud-Ouest Valérie Commin, la sous-préfète du Médoc.

Alors que la France accueille cette année la grande conférence sur le climat COP21, l’Aquitaine est aujourd’hui la seule région française à ne pas disposer d’éoliennes, déplore EELV.

L'AUTEUR
Adrien Develay
Adrien Develay
Étudiant en journalisme passionné de radio et des thématiques latino-américaines

En BREF

Un arrêté anti-pesticides au Haillan après les résultats de la Campagne Glyphosate

par Walid Salem. 707 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le compteur Linky sur le grill après l’incendie de Carbon-Blanc ?

par Simon Barthélémy. 5 721 visites. 1 commentaire.

Le Marathon de Bordeaux 5e édition, une course de fonds

par Simon Barthélémy et Walid Salem. 4 032 visites. Aucun commentaire pour l'instant.