Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
La marche pour le climat aussi interdite à Bordeaux
Ecologie  Politique 

La marche pour le climat aussi interdite à Bordeaux

par Simon Barthélémy.
Publié le 25 novembre 2015.
Imprimé le 28 novembre 2021 à 00:26
6 582 visites. 8 commentaires.
(DR)

(DR)

La préfecture d’Aquitaine interdit toute manifestation sur la voie publique le week-end prochain à Bordeaux, dont la Marche pour le climat prévue dimanche. Ses organisateurs réfléchissent à un plan B, alors que débute le sommet international contre le changement climatique.

Si pour raison de sécurité, toutes les manifestations citoyennes en marge de la COP21 ont été interdites en région parisienne, les organisateurs de la Marche mondiale pour le climat, espéraient encore le maintien de cet évènement à Bordeaux, prévu pour le dimanche 29 novembre, au moment où démarre le sommet international contre le changement climatique à Paris.

Las, les autorités leur ont signifié ce mercredi l’interdiction de toute manifestation sur la voie publique le week-end prochain, en vigueur sur l’ensemble du territoire français, et ce en raison de l’état d’urgence et des mesures de sécurité exceptionnelles déployées pour la venue des chefs d’Etat en France. Une information confirmée ce mercredi à Rue89 Bordeaux par le préfet de Gironde, Pierre Dartout, même si l’arrêté d’interdiction n’a pas encore été publié.

« Nous sommes très mécontents de la façon dont la préfecture a géré notre demande, déposée le 12 novembre, déplore Alain Blanc, membre de Gironde en transition et coorganisateur de la marche. Ils ont joué au chat et à la souris avec nous, alors que nous avions besoin d’une confirmation, que les affiches ont été imprimées… Après de nombreuses relances, rendez-vous et coup de fil, nous avions l’impression qu’ils ne voulaient pas l’interdire et attendaient qu’on l’annule nous même, ce qui était hors de question. On ne veut pas d’amalgame entre les attentats terroristes et la COP21, on ne menace pas l’ordre public, et s’il y a toujours des risques à se rassembler en masse, le risque terroriste tue moins que le changement climatique. »

« Pas question de faire de la désobéissance civile »

Aussi, s’il n’est « pas question de faire de la désobéissance civile en maintenant la marche », précise Alain Blanc, les organisateurs réfléchissent actuellement à un plan B pour remplacer la marche citoyenne, et marquer le coup dimanche.

La préfecture précise que l’interdiction vise les rassemblements sur la voie publique, et non les manifestations sportives ou culturelles, parmi lesquelles est rangé le Marché de Noël des allées de Tourny, maintenu.

Pour ceux qui préfèrent tout de même s’intéresser au changement climatique et à l’avenir de la planète, signalons ici que d’autres évènements précédemment annoncés dans Rue89 Bordeaux sont toujours d’actualité, dont la conférence « Démographie et climat : sommes nous trop nombreux ? », le 30 novembre à Darwin.

Mentionnons également qu’une conférence intitulée « Le climat est il négociable ? », se tiendra jeudi à Bègles avec les élus écologistes Pierre Hurmic et Noël Mamère.

L'AUTEUR
Simon Barthélémy
Simon Barthélémy
Journaliste, cofondateur de Rue89 Bordeaux

En BREF

Le port du masque à l’école redevient obligatoire dans toute la Nouvelle-Aquitaine

par La Rédaction. 483 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

140 événements pour l’égalité et la diversité à Bordeaux Métropole

par Victoria Berthet. 463 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

L’exercice d’évacuation près de la centrale nucléaire du Blayais, « une mauvaise plaisanterie »

par La Rédaction. 964 visites. 2 commentaires.
×