Média militant pour une info de proximité
Média militant pour une info de proximité
La Fabrique du citoyen démarre à Bordeaux
Brèves  Société 

La Fabrique du citoyen démarre à Bordeaux

par Simon Barthélémy.
Publié le 9 décembre 2015.
Imprimé le 01 août 2021 à 14:54
6 152 visites. 1 commentaire.
(DR)

(DR)

Des temps de rencontres, des ateliers et des conférences « pour créer ensemble et imaginer le monde de demain ». C’est ce qu’ambitionne la « saison 1 » de La Fabrique du citoyen, initiée par la mairie de Bordeaux et ses bibliothèques, avec de nombreux partenaires (Club de la Presse, Académie de Bordeaux, Licra…). Elle a commencé ce mardi par une série d’évènements sur la laïcité, et se poursuivra jusqu’en octobre 2016.

« Nous sommes tous bouleversés par l’actualité récente, qui n’a fait que renforcer la démarche lancée après les attentats du mois de janvier, sur le nécessité de réfléchir à la mobilisation citoyenne », explique Fabien Robert, adjoint au maire en charge de la culture.

« Vision discriminatoire de la laïcité »

A l’occasion des 110 ans de la loi de 1905 (séparation de l’église et de l’Etat), deux rendez-vous sont notamment au programme ce mercredi : « La laïcité, la cité : mettons les points sur les i », un spectacle de théâtre forum avec les élèves du collège du Grand Parc et Clisthène (18h à la bibliothèque du Grand Parc). A 18h30 à l’Hôtel de Ville, une rencontre-débat s’interrogera sur l’existence d’un « modèle français de laïcité », avec notamment l’historien Jean Baubérot.

« Ce principe de laïcité est mal connu et souvent malheureusement utilisé pour interdire, dans une vision discriminatoire, estime Marik Fetouh, adjoint en charge de l’égalité. On pense que la laïcité, c’est la neutralité de l’individu, alors que c’est la liberté de conscience permise par la neutralité de l’Etat et de l’administration. »

« Charlie », un an après

Plusieurs thèmes seront abordés, dont celui de l’égalité des sexes, traité ce mercredi dans un spectacle écrit par Florent Viguié, « Blanche -Neige ou le miroir des princesses » (14h au théâtre du Pont-Tournant). A l’occasion du premier anniversaire de l’attentat contre Charlie Hebdo, des expositions et d’ateliers d’écritures ou d’art plastique sur la liberté d’expression auront lieu en janvier.

Contre l’abstention, qui a touché 61% des 18-24 ans aux dernières municipales, une immersion dans un bureau de vote reconstitué sera programmée en avril 2016. La Fabrique du citoyen prévoit aussi notamment d’évoquer l’abolition de l’esclavage et la tradition d’accueil (malmenée) de la France.

« Plus que jamais la citoyenneté doit être promue, poursuit Marik Fetouh. On constate que le sentiment d’appartenance à la nation s’amenuise. Les jeunes vivent le chômage et les difficultés sociales comme une forme de relégation. La double crise, économique et sociétale, favorise la montée des tensions racistes, xénophobes, homophobes et antisémite. Un certain nombre d’actions politiques sont prévues en 2016, comme un plan de lutte contre les discriminations à l’emploi, ou à l’accès aux services publics et privés. Mais la culture est un levier indispensable pour favoriser le vivre ensemble. »

Article actualisé le 09/12/2015 à 17h41
L'AUTEUR
Simon Barthélémy
Simon Barthélémy
Journaliste, cofondateur de Rue89 Bordeaux

En BREF

Covid-19 : Port du masque obligatoire dans les zones touristiques en Gironde

par La Rédaction. 762 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Covid-19 : La Gironde en alerte maximale

par La Rédaction. 4 285 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Girondins de Bordeaux : nouveau proprio et « ancien » logo

par Walid Salem. 712 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×