Enquêtes et actualités gavé locales

Euro 2016 : Bordeaux doit aménager son stade pour 2 millions d’euros

Tel l’ancien défenseur Cyril Rool, connu pour ses tacles ravageurs et passé une saison chez les Girondins, Matthieu Rouveyre revient à la charge contre l’Euro 2016 à Bordeaux Métropole. Après avoir dénoncé ce lundi un budget d’organisation passant presque du simple au double (4,74 à 9,1 millions d’euros), le conseiller municipal PS de Bordeaux publie …

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.

Euro 2016 : Bordeaux doit aménager son stade pour 2 millions d’euros

Pour utiliser le stade Matmut Atlantique pendant l'Euro, Bordeaux doit passer à la caisse (WS/Rue89 Bordeaux)
Pour utiliser le stade Matmut Atlantique pendant l’Euro, Bordeaux doit passer à la caisse (WS/Rue89 Bordeaux)

Tel l’ancien défenseur Cyril Rool, connu pour ses tacles ravageurs et passé une saison chez les Girondins, Matthieu Rouveyre revient à la charge contre l’Euro 2016 à Bordeaux Métropole. Après avoir dénoncé ce lundi un budget d’organisation passant presque du simple au double (4,74 à 9,1 millions d’euros), le conseiller municipal PS de Bordeaux publie sur son blog une nouvelle note affirmant que « le scandale ne s’arrête pas là ».

Pour les 5 matches prévus au Matmut Atlantique dans le cadre de cet Euro 2016, et selon les conditions passées avec son exploitant privé SBA (Stade Bordeaux Atlantique) lors de la conclusion du partenariat public-privé, « la Ville va devoir payer SBA pour sa location ». Matthieu Rouveyre en conclue que le contribuable va payer deux fois : d’abord le versement des loyers annuels à SBA puis la location du stade pour l’Euro. Selon les documents consultés par l’élu socialiste, cette location coûtera 2,175 millions d’euros, « une dépense à laquelle Alain Juppé ne s’attendait pas ».

Selon l’opposant au maire de Bordeaux, ce dernier aurait choisi d’utiliser 1,4 des 2 millions d’euros versés par l’UEFA à la ville pour payer la location du stade. Seulement, cette somme devait être allouée à des équipements sportifs de proximité tels que le stade Galin, qui devait être réhabilité.

« En somme, l’argent du foot business retourne au foot business. » conclue-t-il

Cyril Rool a fait carrière grâce à ses tacles mais s’est aussi (et surtout ?) fait connaître par un nombre impressionnant de cartons rouges reçus. Alors que ce vendredi 27 mai le conseil de Bordeaux Métropole doit discuter de ces surcoûts, qui jouera l’arbitre ?


#Alain Juppé

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Plus d'options