« Stop pesticides » projeté sur la façade de la Cité du vin
Brèves 

« Stop pesticides » projeté sur la façade de la Cité du vin

Projection de "Stop pesticides" sur la façade de la Cité du Vin (©About Light and Men/Kami)

Projection de « Stop pesticides » sur la façade de la Cité du Vin (©About Light and Men/Kami)

Dans la nuit de mardi à mercredi 25 mai, Les Amis de la Terre Gironde ainsi que des militant-e-s écologistes ont projeté, sur la façade de la Cité du Vin, le message « Stop pesticides » entouré d’une tête de mort et d’un masque à gaz. L’action a duré une demi-heure, entre 23h30 et minuit, et s’est déroulée sans incidents.

« Cette action était destinée à montrer notre détermination quant à la problématique de l’usage des pesticides en viticulture, qui sera passée sous silence dans cette même Cité du Vin. Au regard de l’exposition permanente qui sera proposée au public, tout porte à croire que les impacts environnementaux et sanitaires de l’utilisation massive des pesticides en agriculture et en viticulture seront éludés. »

En prélude au « Die-in »

Cette action est présentée par les Amis de la Terre Gironde comme un prélude au « die-in » (« ci-gît » en français) qui aura lieu le 31 mai entre 12h et 14h, le jour de l’inauguration en présence du président de la République François Hollande et la ministre de la culture Audrey Azoulay. L’ONG veut marquer le coup accompagnée de plusieurs organisations dont Générations Futures, des Jeunes écologistes, le collectif Info Médoc Pesticides :

« A haute valeur symbolique, la Cité du Vin ne doit pas être le lieu du déni de l’existence des effets nocifs pour la santé et l’environnement de l’usage des pesticides en agriculture. Des solutions alternatives et des pratiques vertueuses existent déjà et dessinent les contours d’une agriculture durable et soutenable. »

Les différentes organisations sont signataires d’un appel, qui sera présenté ce jeudi, dans lequel elles interpelleront le chef d’État « afin qu’il se positionne clairement sur l’interdiction de l’usage des pesticides lors de sa venue ».

L'AUTEUR
La Rédaction
La Rédaction
Les informations auxquelles participent plusieurs journalistes de l'équipe.

En BREF

Une œuvre de Banksy à Bordeaux pour soutenir les Gilets jaunes ?

par Walid Salem. 15 231 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Pourquoi Alain Juppé dit adieu aux Bordelais et à la vie publique

par Simon Barthélémy. 1 347 visites. 1 commentaire.

Alain Juppé quitte la mairie et la métropole pour le Conseil constitutionnel

par Walid Salem. 1 458 visites. Aucun commentaire pour l'instant.