Seize années dans l’enfer d’une école catho à Bordeaux
Vigie 

Seize années dans l’enfer d’une école catho à Bordeaux

actualisé le 29/08/2016 à 12h03

A LIRE DANS VICE

Capture écran

Capture écran

Comment « on fabrique un petit homosexuel » ou qu’est-ce qu’un « Arabe à côté d’un tas de merde » ? Ou encore : pourquoi ne faut-il avoir les cheveux longs ou porter des collants de couleur vive ?

Le récit des seize années de scolarisation de Victoria dresse un tableau stupéfiant d’un « célèbre établissement scolaire catholique situé dans la région bordelaise » que les élèves, cooptés par un membre de la famille, intègrent de la maternelle au lycée.

La direction y « fait en sorte qu’aucun élève turbulent n’atteigne l’épreuve du bac » pour garantir un 100 % de réussite. Les professeurs, « tout simplement cruels », « n’hésitent pas à avoir recours aux corrections à l’ancienne ».

« Tous les mois, un petit magazine interne nous rappelle les fêtes religieuses à venir, insiste sur l’importance de Dieu et, surtout, nous incite à nous habiller de manière décente. Il s’élève contre les jupes trop courtes, les débardeurs affriolants et également les vêtements de marque, afin de respecter une certaine « sobriété » – ce qui est profondément hypocrite quand on examine l’origine sociale des élèves. »

A lire sur Vice.com

L'AUTEUR
La Rédaction
La Rédaction
Les informations auxquelles participent plusieurs journalistes de l'équipe.

En BREF

« Le poison de votre mandat » : les candidats girondins interpellés sur les pesticides

par Walid Salem. 507 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La justice ne stoppe pas la déviation du Taillan

par Simon Barthélémy. 1 910 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Bordeaux Métropole valide un ambitieux plan pour le logement étudiant

par Simon Barthélémy. 1 467 visites. Aucun commentaire pour l'instant.