Ecologie  Société 

Les anti-golf de Villenave ne baissent pas les bras

actualisé le 05/09/2016 à 09h17

Un militant, masque de Gérard Mulliez sur le visage, remercie les clients de Décathlon de venir « remplir son porte monnaie ». (CP/Rue89 Bordeaux)

Un militant, masque de Gérard Mulliez sur le visage, remercie les clients de Décathlon de venir « remplir son porte monnaie ». (CP/Rue89 Bordeaux)

Une vingtaine de militants opposés au golf immobilier à Villenave-d’Ornon ont alerté ce samedi les clients du Décathlon de la commune. Propriétaire de l’enseigne d’articles de sport, la famille Mulliez est en effet investie dans ce projet de golf.

Devant son magasin, Rémi râle. C’est sur le parvis de son Décathlon, à Villenave-d’Ornon, que les « zadistes » se sont donné rendez-vous ce samedi matin. Mobilisés depuis plusieurs mois contre la construction sur le domaine de la plantation d’un golf immobilier, ils organisent une déambulation festive. Certains sont déguisés ; d’autres ont sorti les casseroles pour faire le maximum de bruit ; tous portent d’immenses pancartes. Et c’est justement ça qui énerve Rémi. « Ces pancartes, ce sont celles du magasin », lance-t-il à un militant.

C’est vrai : les slogans ont été écrits directement sur les panneaux publicitaires qui étaient plantés devant la grande enseigne. Mais le geste ne relève pas du simple vandalisme : la famille Mulliez, qui est l’actionnaire majoritaire du groupe décathlon… finance aussi le projet que contestent les militants.

Plus loin, justement, on croise Gérard Mulliez. Un militant, portant un masque à l’effigie du fondateur du groupe Auchan, hèle les voitures qui passent « Merci, merci ! », lance-t-il à ceux qui viennent consommer au Décath’ du coin.

Les zadistes de Villenave à Darwin

Le cortège finit par se mettre en branle. Les militants ne sont pas nombreux, à peine une vingtaine au plus fort de l’action. Mais ils sont efficaces ; toutes les voitures qu’ils croisent repartiront avec un tract. Les automobilistes accueillent l’action avec sympathie et certains demandent même à signer la pétition qu’a lancé le collectif.

« Nous manquons de monde. Beaucoup de Bordelais sont présents mais peu de Villenavais se mobilisent, commente un des organisateurs qui a préféré rester anonyme. La plupart ne sont pas informés. Il y a quelques jours, nous avons fait du porte-à-porte et de nombreux résidents de la commune n’étaient pas au fait de la reprise des travaux. Plusieurs recours juridiques sont en cours et nous espérons retarder le début des travaux. »

Et les zadistes ont aussi des idées pour faire connaître leur cause. Invités par les organisateurs, ils seront présents à Darwin la semaine prochaine dans le cadre d’Ocean Climax pour plaider leur cause.

Pancarte sur le parking de Décathlon (CP/Rue89 Bordeaux)

Pancarte sur le parking de Décathlon (CP/Rue89 Bordeaux)

L'AUTEUR
Clément Pouré
Clément Pouré
En BREF

Baroud d’honneur contre la fermeture du pont de pierre

par Simon Barthélémy. 844 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Fumée blanche pour le cinéma multiplexe à Langon

par La Rédaction. Aucun commentaire pour l'instant.

Reggae Sun Ska : adieu la fac, rebonjour le Médoc

par Laurent Perpigna Iban. 306 visites. Aucun commentaire pour l'instant.