Enquêtes et actualités gavé locales


La Nouvelle Aquitaine va piloter trois lignes Intercités

La Région Nouvelle-Aquitaine va reprendre à l’État la gestion de trois Intercités : Bordeaux-La Rochelle, Bordeaux-Limoges et Bordeaux-Ussel. Il s’agit de lignes de TET (trains d’équilibre du territoire), dont l’Etat compense à la SNCF les pertes d’exploitation. Le conseil régional en deviendra autorité organisatrice à compter du 1er janvier 2018, a-t-il annoncé ce mardi dans …

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.

La Nouvelle Aquitaine va piloter trois lignes Intercités

La Région Nouvelle-Aquitaine va reprendre à l’État la gestion de trois Intercités : Bordeaux-La Rochelle, Bordeaux-Limoges et Bordeaux-Ussel. Il s’agit de lignes de TET (trains d’équilibre du territoire), dont l’Etat compense à la SNCF les pertes d’exploitation. Le conseil régional en deviendra autorité organisatrice à compter du 1er janvier 2018, a-t-il annoncé ce mardi dans un communiqué conjoint avec le ministère des Transports.

Dans le cadre de cet accord, l’État « s’engage à accompagner la Région en finançant le renouvellement complet du matériel roulant » de ces lignes en finançant l’acquisition de 5 rames Alstom Régiolis neuves. Elles seront déployées au plus tard en juin 2019.

Par ailleurs, l’État versera également une contribution de fonctionnement à la Région. Le montant n’a pour l’heure pas été précisé, et la région Nouvelle Aquitaine, jointe par Rue89 Bordeaux, n’a pas été en mesure de l’indiquer.

Cet accord est le troisième conclu par le gouvernement avec les nouvelles régions, après celui passé avec les Régions Normandie, puis avec les Régions Grand Est, Bourgogne-Franche-Comté et le STIF.


#Bordeaux

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Plus d'options