Infos et enquêtes à Bordeaux et sa métropole
Infos et enquêtes à Bordeaux et sa métropole
Le Bordelais Marc Large dément avoir fait cette caricature après la mort de Johnny Hallyday
Brèves 

Le Bordelais Marc Large dément avoir fait cette caricature après la mort de Johnny Hallyday

par La Rédaction.
Publié le 7 décembre 2017.
Imprimé le 12 mai 2021 à 06:33
7 661 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Selon un tweet malintentionné très partagé, le dessin est publié par Charlie Hebdo que l’internaute accuse d’ « ingratitude ».

« Bon. Je vais expliquer le truc. »

Dans un post sur Facebook, le caricaturiste bordelais Marc Large a tenu à faire une mise au point au sujet d’un tweet (démenti par 20 minutes) qui circule depuis le matin du 7 décembre, le jour de la mort de Johnny Hallyday.

Dans ce tweet (capture écran ci-dessous), envoyé par un certain Bobo Tropico (dont le compte est passé en privé entretemps), on découvre une photo de Johnny Hallyday tenant une pancarte « Je suis Charlie » et une caricature, signée par le dessinateur, d’un homme qui envoie un cercueil vers la crémation en criant « Allumer le feu ». Les deux photos sont accompagnées d’une simple légende : « La définition de l’ingratitude. »

Par cet ensemble, ce tweet veut clairement laisser croire que Marc Large a publié ce dessin dans Charlie Hebdo après la mort du chanteur. Le dessinateur explique :

« Voilà, c’est pas brillant, mais c’est vieux et c’est un dessin que je ne referais pas aujourd’hui parce que je trouve le gag facile. Bref ! Sauf que le mec, il accole à ce dessin une photo de Johnny tenant une pancarte « Je suis Charlie ». Et il fait croire que mon dessin provient de Charlie, y ajoutant la dégueulasse légende « la définition de l’ingratitude… ». J’écris donc à ce monsieur en lui disant : « ce n’est pas un dessin publié par Charlie. Il a environ 10 ans. Et c’était, je crois, pour un ‘concurrent’ de Charlie ». Sauf que le mec, il a déjà fait 30 000 RT et qu’il préfère le buzz à la vérité ! Il me bloque (La définition de la lâcheté et de la malhonnêteté…). »

S’il semble important de faire le point sur cette manipulation, et de la relayer  sur notre site, c’est parce qu’il est surtout regrettable de constater la viralité du tweet qui a atteint, à l’heure où nous écrivons ces lignes, plus de 30000 retweets.

L'AUTEUR
La Rédaction
La Rédaction
Des infos d'ici de là

En BREF

Marcher et danser encore pour une vraie loi Climat ce dimanche à Bordeaux

par Kenza Soares El Sayed. 1 438 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Condamnée à 250000 euros d’amende, Pena Métaux va faire appel

par Simon Barthélémy. 338 visites. 1 commentaire.

Des associations dénoncent des conditions « insalubres » dans un foyer du 115

par Victoria Berthet. 969 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×