Enquêtes et actualités gavé locales

Aire annonce les premiers lauréats de ses sites économiques innovants

50 000 m² d’activités économiques seront développés sur la métropole dans le cadre d’AIRE, un appel à manifestation d’intérêt.

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.

Aire annonce les premiers lauréats de ses sites économiques innovants

Dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt « Aire » – Aménager, Innover, Redessiner, Entreprendre – lancé par Bordeaux Métropole, 18 groupements finalistes ont été auditionnés les 3, 4 et 5 juillet dernier par un jury d’experts pour l’aménagement de fonciers économiques sur 11 sites de la métropole bordelaise (voir carte ci-dessous). Les lauréats de 7 sites ont été choisis parmi lesquels on retrouve plusieurs agences d’architecture bordelaises.

SPIE Batignolles avec les architectes parisiens ECDM pour le Bouscat, place Ravezies ; Nexity et les Bordelais Hoerner Ordonneau Architectes pour le secteur Dangeard Est à Bordeaux (secteur du Lac) ; U’rself et les Bordelais CCG Architecture pour Dangeard Ouest (secteur du Lac) ; Réalités et le Bordelais Duncan Lewis pour le secteur Aimé Césaire à Eysines ; GM2J et les Bordelais Dugravier et Semondes Architectes pour le secteur Lumière à Carbon Blanc ; Nexity et Hoerner Ordonneau Architectes pour les Côtes de Garonne à Lormont ; et enfin GA Promotion et les architectes belges Kersten Geers et David Van Severen pour l’Ecoparc de Blanquefort.

Au total, ce sont plus de 50 000 m² d’activités économiques qui seront développés sur la métropole. Pour Jacques Mangon, maire de Saint-Médard et vice-président à l’urbanisme règlementaire et à la stratégie foncière de la métropole, « Aire est l’opportunité de renouveler l’offre d’immobilier économique et de faire monter en gamme les zones d’activités sur l’ensemble du territoire de la métropole ».

Quand à Christine Bost, maire d’Eysines et vice-présidente à l’économie sociale et solidaire, au commerce et artisanat et aux zones d’activités de proximité de la métropole, « Aire représente une avancée importante dans le développement et le renouvellement de l’immobilier pour les PME, les artisans, et les entreprises ».

« Les projets lauréats comme témoignent d’une performance thermique des bâtiments, l’emploi de procédés de construction respectueux de l’environnement, ou encore la large végétalisation des futures zones d’emploi », précise le communiqué de Bordeaux métropole.

12 000 m² au Bouscat

C’est le cas du projet I-Ter – pour Inviter, Inclure et Innover – signé SPIE Batignolles et ECDM pour la place Ravezies. De conception bioclimatique, ce projet prévoit la végétalisation des espaces de bureaux et le recours à la bioluminescence pour l’éclairage des espaces extérieurs.

« Le projet I-Ter se distingue de deux façons ; par sa valeur d’usage, puisqu’elle répond à plusieurs besoins des habitants du quartier, et l’innovation », avance directeur des activités immobilières de Spie batignolles.

Selon le constructeur, le bâtiment associe différents usages et activités économiques avec l’implantation d’espaces de bureaux (5 800 m²), d’enseignement supérieur (4 300 m²), de restauration en rooftop (1 200 m²), commerciaux et de services (830 m²), totalisant 12 000 m². Spie batignolles annonce l’arrivée dans ce bâtiment de l’établissement d’enseignement supérieur Ionis, de l’agence Kaizen Marketing et le Canopée café du groupe de restauration CMCB.

I-Ter, le projet du site du Bouscat, place Ravezies (ECDM)

100 000 emplois

Bordeaux Métropole et ses partenaires ont réservé des sites sur le territoire métropolitain à l’opération Aire afin que les équipes candidates y développent une offre d’immobilier d’entreprises. Des propriétaires privés ont accepté d’être associés à cette démarche, en proposant leurs terrains dans le cadre de cette consultation.

Le site Fontaine à Carbon-Blanc fait l’objet d’un calendrier légèrement décalé précise le communiqué de la métropole :

« Les groupements conduits par Amopierre, GSE et HA Invest ont été désignés finalistes et sont admis à remettre une offre à l’automne 2018. »

D’un autre côté, « il n’a pas été donné de suite aux propositions concernant le site des Artigons à Saint-Médard-en-Jalles, du fait du propriétaire et malgré la qualité des propositions du groupe Essor et Flint ». Les autres sites de Labarde à Bordeaux Nord et Thoorens-Fernand Granet à Villenave-d’Ornon sont en attente.

L’opération « Aire » a été lancée par la métropole dans le but de créer 100 000 emplois nets d’ici 2030 au sein de l’agglomération. Les premiers coups de pioche sont annoncés pour début 2020 et les premières livraisons pour début 2022.


#appel à manifestation d'intérêt

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

À lire ensuite


Le Château du Castel à Floirac va bientôt accueillir des cuisiniers du monde entier
Des véhicules en libre-service déployés bientôt  partout à Bordeaux Métropole, mais pas à Talence

Photo : SB/Rue89 Bordeaux

Plus d'options