Avec le bonus mobilité, les automobilistes écolos gagneront des cadeaux à Bordeaux
Brèves 

Avec le bonus mobilité, les automobilistes écolos gagneront des cadeaux à Bordeaux

A partir de septembre prochain, les automobilistes qui font du covoiturage ou décalent leurs horaires pourront gagner des miles. Le « bonus mobilité » vise en effet, via la plateforme Ireby, à inciter les Bordelais.es à modifier les comportements de mobilités via un système de gratification. Une initiative qui a déjà fait ses preuves ailleurs en Europe.

En avril dernier, Bordeaux Métropole lançait un plan urgence mobilités. C’est un fait, la ville girondine est la 3e agglomération la plus embouteillée de France, juste derrière Marseille et Paris. La collectivité annonçait alors entre autres la construction de parkings-relais supplémentaires, l’augmentation de la fréquences des tramways, mais aussi un bonus mobilité. Ce dernier a été voté vendredi en conseil de métropole.

De quoi s’agit-il ? Fondée sur le principe de la gratification, cette expérimentation souhaite changer le comportement de mobilités des citoyens. Une initiative qui en rappelle une autre, celle du programme de fidélité TBM EcoMobi qui permet aux usagers inscrits de cumuler des points à chaque validation, qui peuvent ensuite être convertis en cadeaux. Environ 30 000 personnes bénéficient actuellement de ce programme.

C’est Transway, déjà chargée du programme EcoMobi, qui travaillera sur cette expérimentation. Cette entreprise nantaise a lancé le projet national Ireby, une opération initiée dans le cadre des Plans d’investissement d’avenir.

Une opération à moindre frais

Comment cela fonctionnera ? L’utilisateur devra s’inscrire sur la plateforme Ireby. Ses trajets seront analysés sur une période allant de quinze jours à un mois. Différentes propositions visant à modifier ses déplacements lui seront ensuite envoyées. Ces dernières pourront comprendre la modification de l’heure de départ d’un lieu, un changement d’itinéraire ou encore l’incitation au co-voiturage.

Plus l’utilisateur suivra ces recommandations, plus il collectera de points cadeaux, convertibles à tout moment en lots offerts par les partenaires du programme Ireby (réductions, entrées gratuites, box…). Le cumul des points permettra en outre aux 100 personnes les plus « écomobiles » de recevoir des cadeaux -d’un montant global de 50350 euros – offerts par Bordeaux Métropole : 10 vélos électriques, 40 vélos classiques et 50 abonnements annuels à TBM.

Aux Pays-Bas, la ville de Rotterdam expérimente depuis 2009 ce principe du « bonus mobilités ». La cité portuaire propose à ses habitants le système du « péage positif » ou «péage inversé ». Le principe est simple : les automobilistes qui privilégient un déplacement alternatif à celui de leur quatre-roues aux heures de pointe touchent une somme allant de 3 à 8 euros. Ce système a déjà séduit 12 000 participants réguliers, entraînant une réduction du trafic de 5 à 10% pendant les heures de pointes. En Île-de-France, une cinquantaine d’automobilistes de Boulogne-Billancourt ont testé ce dispositif durant l’été 2017.

L'AUTEUR
Sébastien Rouet
Sébastien Rouet
Racines girondines, étudiant en master journalisme au CELSA Sorbonne Université. Passionné d'Amérique latine et supporter du mythique FCGB.

En BREF

L’expulsion de Drita sera révisée par la Préfecture

par Klervi Le Cozic. 770 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La bibliothèque de Neneuil sera reconstituée après la « bévue » de sa destruction

par Walid Salem. 3 805 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Ford : l’offre de reprise de Punch « tient la route »

par Simon Barthélémy. 636 visites. 1 commentaire.