Sa demande de régularisation rejetée, Drita priée de quitter la France sans délai
Société 

Sa demande de régularisation rejetée, Drita priée de quitter la France sans délai

La préfecture de la Gironde refuse de revenir sur sa décision d'expulser Drita Kurtzmajlaj, malgré la mobilisation en faveur de cette jeune Albanaise, engagée dans plusieurs actions bénévoles à Bordeaux.

Ce contenu est réservé aux abonnés

L'AUTEUR
Simon Barthélémy
Simon Barthélémy
Journaliste, rédacteur en chef de Rue89 Bordeaux

En BREF

Philippe Poutou fait entrer « la colère sociale au Parlement de Bordeaux »

par Walid Salem. 8 776 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Bordeaux tombe le masque dans les rues commerçantes

par Claire Mayer. 912 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Municipales à Mérignac : après des tweets racistes, deux candidats exfiltrés de la liste Millet

par Marie Piquet. 2 010 visites. Aucun commentaire pour l'instant.