Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
Les pesticides responsables de la maladie de Parkinson d’une ouvrière viticole
Brèves 

Les pesticides responsables de la maladie de Parkinson d’une ouvrière viticole

par La Rédaction.
Publié le 28 mars 2019.
Imprimé le 27 octobre 2021 à 15:38
2 117 visites. 3 commentaires.

Sylvie Berger a vu son audience se tenir en janvier 2019 après huit reports. Le tribunal de grande instance de Bordeaux a enfin reconnu le caractère professionnel de la maladie et attribue à l’employeur « une faute inexcusable ».

C’est une victoire pour Sylvie Berger. L’ouvrière viticole de 47 ans qui a saisi le tribunal de grande instance de Bordeaux peut s’en réjouir : la responsabilité de son employeur, Château Vernous, un Cru Bourgeois du Médoc, a été reconnue dans la maladie de Parkinson qu’elle avait contractée au contact des pesticides.

Il s’agit d’ « une faute inexcusable » selon le pôle social du tribunal qui estime que l’employeur était au courant des danger des pesticides. Il relève le caractère professionnel de la maladie de l’ouvrière et demande une expertise pour évaluer ses préjudices. Rendez-vous le 10 septembre pour les conclusions.

Une première

Employée depuis le 5 mai 2003, Sylvie Berger est en contact direct avec les pesticides en 2012 : elle reçoit des éclaboussures au visage qui lui causent des brûlures de la peau, une irritation des yeux, des douleurs à l’estomac avec nausées, et des aphtes.

Quatre ans plus tard, les pathologies sont clairement identifiées. Elle souffre d’une maladie auto-immune, l’anémie de Biermer, mais également de Parkinson qui sera reconnue maladie professionnelle par la Mutuelle Sociale Agricole (MSA).

En février 2018, elle témoigne dans l’enquête de Cash Impact, l’émission d’Elise Lucet produite pour France 2, et entame une procédure judiciaire dont les conclusions livrées ce jour, une première, ne manqueront pas de faire date dans l’histoire des vins de Bordeaux.

Les associations anti-pesticides ne cachent pas leur satisfaction. Pour le Collectif Info Médoc pesticides, « cette décision, appelée à faire jurisprudence, ouvre la voie des possibles pour tous les travailleurs des vignes… »

L'AUTEUR
La Rédaction
La Rédaction
Des infos d'ici de là

En BREF

L’exercice d’évacuation près de la centrale nucléaire du Blayais, « une mauvaise plaisanterie »

par La Rédaction. 542 visites. 2 commentaires.

Inauguration de la place Gambetta : nouvelle polémique entre la mairie et l’opposition

par La Rédaction. 3 191 visites. 2 commentaires.

Rado, le nouveau tiers-lieu Wanted en projet aux Bassins à Flot

par Victoria Berthet. 3 310 visites. 1 commentaire.
×