Acte 17 : un « village jaune » le temps d’un week-end à Bordeaux
Brèves  Politique  Société 

Acte 17 : un « village jaune » le temps d’un week-end à Bordeaux

Des Gilets jaunes ont annoncé ce vendredi matin qu’un « village jaune » se tiendrait samedi en fin de journée et dimanche. Leur objectif : échanger et structurer le mouvement.

Le communiqué manuscrit a été lu à 4 voix, ce vendredi matin place Jean-Moulin :

« Ce week-end ouvrira le premier village jaune citoyen à Bordeaux. […] Malgré les efforts de ce gouvernement pour nous faire taire, nous continuons par tous les moyens possibles à faire entendre nos voix et celles de nos concitoyens. Depuis le 17 novembre, le gouvernement demande de nous structurer. Ce village est une forme d’expression pacifique et sera l’occasion pour tous de prendre part à nos échanges. La démocratie on en parle et on la fait. »

Lors des trois derniers actes déjà, des assemblées citoyennes s’étaient tenues en fin de manifestation. Le rendez-vous du samedi s’inscrit donc dans la continuité, alors que « des assemblées ont lieu partout en Gironde depuis début décembre ».

Les rendez-vous sont donnés samedi de 17h à 20h au parvis de la Maison éco-citoyenne, et dimanche de 11h à 20h au 87 quai de Queyries. Le deuxième jour, les Gilets jaunes comptent déployer des barnums par thématique, afin d’accueillir « des associations, des intervenants de tous bords, pour échanger et travailler sur tous les thèmes qui intéressent les Gilets jaunes : RIC, institutions, constitution, écologie, droits des femmes, etc. ».

Dans l’unité

Tandis que le rassemblement du samedi a été déposé et accepté par la préfecture, celui du dimanche, en revanche, a posé problème. Alors que des discussions avaient lieu depuis plusieurs jours, la préfecture a finalement décidé d’interdire la tenue du village devant la Maison éco-citoyenne.

« Nous avons fait les choses dans les règles. La préfecture a enlevé le dimanche. On a pris acte, ce n’est pas grave. Nous nous adaptons et avons trouvé une solution de remplacement » explique l’une des organisatrices.

D’où le déplacement vers la rive droite, sur un terrain privé.

Avec cet évènement, certains espèrent passer de la structuration « très nucléaire » du mouvement qui a prévalu jusqu’à aujourd’hui, à quelque chose de « plus grand, dans l’unité ». L’assemblée nationale citoyenne de Commercy, qui s’est tenue dans la Meuse fin janvier, est également citée comme référence, alors que le prochain rendez-vous national est fixé pour début avril à Saint-Nazaire.

L'AUTEUR
Baptiste Giraud
Baptiste Giraud
Anciennement blogueur sur Rue89 Bordeaux. Devenu journaliste à force d'écrire. Pigiste, précaire, et passionné.

En BREF

Dernier appel des Ford avant la fermeture de l’usine de Blanquefort

par Simon Barthélémy. 570 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

#StopExpulsions : le hashtag qui veut faire plier la préfète de la Gironde

par Walid Salem. 3 758 visites. 3 commentaires.

Un hommage à Steve rassemble 250 personnes devant le miroir d’eau

par Walid Salem. 512 visites. 1 commentaire.