Sempé débarque en liberté au musée Mer Marine de Bordeaux
Brèves  Culture 

Sempé débarque en liberté au musée Mer Marine de Bordeaux

Un ensemble unique du dessinateur pessacais est exposé au musée Mer Marine à partir de ce mercredi. Cette rétrospective réunit 300 dessins dont certains sont inédits.

Vous avez tous vu un dessin de lui, et si vous ne vous en souvenez pas, cette exposition va vous rafraîchir la mémoire et vous avez jusqu’au 6 octobre pour le faire. La rétrospective consacrée à l’œuvre de Sempé ouvre ce mercredi 29 mai au musée Mer Marine de Bordeaux.

« C’est la première exposition conçue sous forme de rétrospective, une exposition sur l’œuvre globale », précise Marc Lecarpentier, co-commissaire avec Martine Gossieaux de l’exposition.

En effet, « Sempé en liberté » raconte la carrière de celui qui a été d’abord livreur à vélo, vendeur de dentifrice, et employé d’un courtier en vins cours de Verdun à Bordeaux – dont les entêtes de lettres sont présentées dans l’exposition garnies de croquis de l’artiste, avant de quitter sa ville natale pour s’installer à Paris. A 86 ans, il est de retour à Bordeaux pour le vernissage de son exposition qui a eu lieu ce mardi.

Sempé (assis) visite l’exposition qu’accueille le musée de Norbert Fradin (WS/Rue89 Bordeaux)

De Dro à Sempé, de Sud-Ouest au New Yorker

De ses débuts dans les années 50 sous le pseudonyme Dro (du verbe anglais to draw, dessiner) au journal Sud-Ouest où il est encouragé par le rédacteur en chef Henri Amouroux, jusqu’aux derniers dessins tout juste terminés pour Paris Match ou le New Yorker, en passant par les incontournables aventures du Petit Nicolas créé avec René Goscinny et qui vient de fêter ses 60 ans, l’ensemble est le fruit d’un travail minutieux des commissaires. Fouillant dans les archives du dessinateur, ils ont pu dénicher des dessins inédits.

« Il faut imaginer Sempé toujours au travail, du matin au soir, un crayon dans une main, une cigarette dans l’autre – électronique depuis un certain temps –, face à une feuille blanche. Il attend que l’inspiration lui vienne. Il a toujours travaillé et toujours fait ce qu’il aime : le dessin d’humour », raconte Marc Lecarpentier, ami du dessinateur.

70 ans plus tard, plus de 300 dessins originaux révèlent, au-delà de la caricature, des facettes de la société et ses rapports à la politique, à l’industrialisation, et au progrès.

L’exposition dans la grande galerie du musée est conçue avec un parcours thématique dans lesquelles on retrouve une certaine chronologie. Autoportrait, Exercices de style, Délicats décalages, Comédie humaine, Petits et grands rêves ; cinq parties scénographiées dans des petits espaces qui offrent au visiteur une autre lecture et une certaine intimité avec le travail de Sempé.

Le musée Mer Marine, 89 rue des étrangers à Bordeaux.
Du mercredi au vendredi de 10h à 18h, le week-end du 10h à 19h.
Plein tarif 9 €, réduit 6 €, gratuit pour les – 4 ans.

L'AUTEUR
Walid Salem
Walid Salem
Co-fondateur de Rue89 Bordeaux et directeur de la publication

En BREF

Pierre Hurmic, candidat de l’urgence climatique à la mairie de Bordeaux

par Simon Barthélémy. 1 157 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Chérot, le projet du métro à Bordeaux tombe à l’eau

par Walid Salem. 1 003 visites. 7 commentaires.

Le MacDo de la rue Sainte-Catherine porte plainte contre les Jeunes pour le Climat

par Claire Mayer. 2 473 visites. Aucun commentaire pour l'instant.