L’aéroport de Bordeaux Mérignac, low cost du sol au plafond
Economie  Kiosque abonné 

L’aéroport de Bordeaux Mérignac, low cost du sol au plafond

Ce mardi, le conseil de surveillance de l'aéroport de Bordeaux Mérignac débattra de sa stratégie de développement jusqu'en 2023. Il pourrait alors accueillir 10 millions de voyageurs si l'envol de son trafic et du nombre de destinations ne se dément pas. Alors que l'impact du secteur aérien sur le réchauffement planétaire interpelle, des élus locaux veulent un débat sur les orientations stratégiques de l'aéroport, low-cost tous azimuts - des compagnies aériennes à ses parkings en surface –, mais vraie machine à cash.

Ce contenu est réservé aux abonnés

L'AUTEUR
Simon Barthélémy et Claire Mayer

En BREF

ANV-Cop21 Gironde décroche trois portraits de Macron dans le Médoc

par Walid Salem. 425 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le groupe Sud Ouest veut supprimer 132 postes dont 18 journalistes

par La Rédaction. 384 visites. 2 commentaires.

Soixante personnes expulsées du Gars rage, squat géré par Le Squid à Bordeaux

par La Rédaction. 1 077 visites. Aucun commentaire pour l'instant.