Enquêtes et actualités gavé locales

Fêtons ensemble nos 10 ans, abonnement 10€/an : objectif 2000 abonné⋅es

30/04/2024 date de fin
661 abonné⋅es sur 2 000
Pour ses 10 ans, Rue89 Bordeaux propose un abonnement à 10€/an et vise les 2000 abonné.es

Bordeaux écarte l’interdiction des cirques présentant des animaux sauvages

Le conseil municipal de Bordeaux a rejeté ce lundi une proposition du groupe EELV relative à l’interdiction progressive de la présence d’animaux sauvages dans les cirques et les spectacles vivants.

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.

Bordeaux écarte l’interdiction des cirques présentant des animaux sauvages

« On est très loin des compétences de la ville. » Devant le conseil municipal, le maire de Bordeaux, Nicolas Florian a balayé le vœu du groupe écologiste. Ce dernier interpellait le gouvernement afin d’instaurer une réglementation nationale pour l’arrêt de l’exploitation des animaux sauvages et accompagner les professionnels du cirque dans cette transition.

« Nous considérons que les pratiques des cirques avec ses animaux vont s’éteindre », a ajouté le maire de la ville avant d’appeler sa majorité à s’opposer à la proposition défendue par l’élue écologiste Delphine Jamet.

Le mois dernier, un lion en cage présenté par l’association Bordeaux Sports de glace dans le cadre d’une sortie scolaire avait suscité l’indignation avant d’être finalement ôté du spectacle Magic on Ice qui se déroulait sur la patinoire de Mériadeck.

Roâââr

En février dernier le groupe écologiste avait déjà émis le vœu que la ville de Bordeaux s’engage à renoncer à l’accueil des cirques détenant des animaux sauvages. Cette mesure, en vigueur dans des villes voisines comme Mérignac et Pessac ou encore à Ajaccio et Montpellier avait été rejetée par le conseil municipal. Il indique recevoir encore beaucoup de demandes de cirques pour s’installer place des Quinconces.

En juin 2015, une déclaration de la Fédération des vétérinaires d’Europe reprise par les élus écologistes recommandait « à toutes les autorités compétentes européennes et nationales d’interdire l’utilisation de mammifères sauvages dans les cirques itinérants dans toute l’Europe compte tenu de l’impossibilité absolue de répondre de façon adéquate à leurs besoins physiologiques, mentaux et sociaux ».


#cirques

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Partager
Plus d'options