Budget participatif (3) : Bordeaux va réaliser les 41 projets élus
Politique  Société 

Budget participatif (3) : Bordeaux va réaliser les 41 projets élus

Le premier budget participatif de Bordeaux connait désormais ses lauréats. La Ville attribuera un financement à 41 des 407 projets conçus par les Bordelais, et choisis par eux à l’issue d’un vote.

Des frigos solidaires, des composteurs communs ou encore des arbres fruitiers dans chaque quartier de Bordeaux… Dans le cadre du premier budget participatif organisé par la municipalité, ces projets façonnés par les habitants ne tarderont pas à éclore dans les rues de la ville. Dès les prochaines semaines les premières initiatives seront mises en place, avec pour commencer, l’installation de nichoirs à chauve-souris et hirondelles.

Sur les 407 projets déposés par les habitants de la ville, 134 d’entre eux avaient passé l’examen de la recevabilité effectué par les services techniques de la mairie. En mai, ils étaient soumis au vote des Bordelais qui pouvaient choisir 3 projets différents.

13000 votes

L’enveloppe de 2,5 millions d’euros prévue par la ville sera répartie entre les 41 projets ayant récolté le plus grand nombre de suffrages parmi les 13 000 votes recensés – dont 12 000 sur la plateforme internet du dispositif –, soit plus de 5% du corps électoral, objectif visé par la ViIle. La mairie s’est engagée à réaliser les projets retenus dans les deux ans, à l’issue d’un travail entre les services techniques de la mairie et les porteurs de projets.

Avec 24 projets retenus, l’écologie s’inscrit au cœur des préoccupations des Bordelais. Deux composteurs communs seront installés dans chaque quartier de Bordeaux. Certains blocs bétons du centre-ville seront également végétalisés d’ici un an. Si pour ces initiatives la mairie avait déjà réalisé un appel d’offre, d’autres nécessiteront de trouver de nouveaux partenaires commerciaux. Une étape qui pourra induire quelques modifications marginales aux projets élaborés.

Les fruits d’une campagne

Pour Jean-Rémy qui portait le projet de planter des arbres fruitiers dans le centre-ville, difficile d’imaginer que 100 000 euros seront alloués à son initiative :

« J’avais dans un premier temps proposé à mes voisins d’implanter des arbres fruitiers au sein de la copropriété mais ils me l’avaient refusé, raconte-t-il. Alors quand j’ai découvert le budget participatif j’ai saisi l’opportunité pour proposer cette idée à la Ville. C’est lorsque j’ai reçu la réponse favorable des services techniques de la mairie que j’ai réellement pris conscience de l’opportunité qui s’offrait. »

Comme beaucoup de porteurs de projets, Jean-Rémy a sillonné les quartiers et jardins de Bordeaux pour mener sa campagne.

« C’était intensif mais j’ai de la chance, je suis retraité alors j’avais du temps devant moi », précise-t-il.

Etats d’âme

Au moment de détailler les projets retenus, Nicolas Florian faisait part de sa satisfaction à l’égard de la participation des Bordelais pour la première édition du dispositif.

« C’est un véritable succès mais j’ai également des états d’âme. De nombreux projets supplémentaires mériteraient d’être réalisés. Je me pose réellement la question de les inscrire à notre agenda. »

Le budget participatif sera reconduit l’an prochain. En attendant, un comité de pilotage fera remonter les suggestions d’amélioration des porteurs de projets concernant le dispositif.

L'AUTEUR
Antoine Cariou
Antoine Cariou
Étudiant à Sciences Po Bordeaux, breton et néo-bordelais - a troqué le cidre pour les cannelés il y a 3 ans.

En BREF

Des expulsés des squats occupent la Bourse du travail à Bordeaux

par Walid Salem. 2 488 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

ANV-Cop21 Gironde décroche trois portraits de Macron dans le Médoc

par Walid Salem. 493 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le groupe Sud Ouest veut supprimer 132 postes dont 18 journalistes

par La Rédaction. 465 visites. 2 commentaires.