L’effet Airbnb freiné à Bordeaux mais la majorité des annonces restent illégales
Société 

L’effet Airbnb freiné à Bordeaux mais la majorité des annonces restent illégales

Le contrôle des location saisonnières en vigueur depuis un an et demi a permis de réduire l'offre de logements uniquement dédiés au tourisme - environ 7000 à Bordeaux sur Airbnb & co. Mais une minorité de propriétaires sont inscrits à la plateforme de la métropole, et peu ont été sanctionnés. Un premier jugement est attendu prochainement.

Ce contenu est réservé aux abonnés

L'AUTEUR
Simon Barthélémy
Simon Barthélémy
Journaliste, rédacteur en chef de Rue89 Bordeaux

En BREF

Coronavirus : inquiétude et dépistage aux Chartrons et au Grand Parc à Bordeaux

par Walid Salem. 34 428 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Les élus évoquent des « craintes » pour Getrag Ford Transmissions à Blanquefort

par Walid Salem. 685 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Des affiches anti-Ceta sur les bureaux des députés Marcheurs à Bordeaux

par Théo Uhart. 602 visites. 2 commentaires.