L’effet Airbnb freiné à Bordeaux mais la majorité des annonces restent illégales
Société 

L’effet Airbnb freiné à Bordeaux mais la majorité des annonces restent illégales

Le contrôle des location saisonnières en vigueur depuis un an et demi a permis de réduire l'offre de logements uniquement dédiés au tourisme - environ 7000 à Bordeaux sur Airbnb & co. Mais une minorité de propriétaires sont inscrits à la plateforme de la métropole, et peu ont été sanctionnés. Un premier jugement est attendu prochainement.

Ce contenu est réservé aux abonnés

L'AUTEUR
Simon Barthélémy
Simon Barthélémy
Journaliste, rédacteur en chef de Rue89 Bordeaux

En BREF

L’indemnisation des copropriétaires du Signal enfin en vue

par Simon Barthélémy. 329 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Malgré le retrait de l’âge pivot, les opposants à la réforme des retraites ont mené un nouveau blocage à Cestas

par Eloïse Bajou. 938 visites. 1 commentaire.

Bordeaux candidate pour accueillir la maison de la caricature dans l’hôtel de Ragueneau

par Walid Salem. 875 visites. Aucun commentaire pour l'instant.