Où fait-il bon vivre en France ? Bordeaux est 8e sur la liste
Brèves 

Où fait-il bon vivre en France ? Bordeaux est 8e sur la liste

À en croire une enquête sur les villes et villages où il fait bon vivre dévoilée par le Journal du dimanche, la capitale régionale arrive derrière Bayonne (2e) et La Rochelle (3e). Annecy est en haut du podium.

Si vous deviez choisir un coin où vivre en fonction de ses commerces et des services publics parmi les 34 841 ­communes de France métropolitaine, Bordeaux serait en 8e position.

Selon le premier palmarès de l’association des villes de France, dévoilé par le Journal du dimanche, la capitale de la Nouvelle-Aquitaine arrive derrière ses cousines régionales Bayonne (2e) et La Rochelle (3e).

Avec 49 207 habitants pour Bayonne et 75 735 pour La Rochelle, on a tendance à y voir la revanche des villes moyennes. A noter, c’est Annecy qui figure à la première place avec ses 125 694 habitants. 

Qualité de vie et sécurité

Le palmarès est le fruit de deux ans de travail et la méthodologie mise en place par Opinionway pour l’établir est « pointue » avance le JDD. La qualité de vie est citée en premier par 82% des sondés, devant la sécurité (70%).

« 182 critères officiels fournis par l’Insee ou par des organismes étatiques ont été pris en compte au 1er janvier 2019 ; 151 concernent directement les ­communes et 31 sont départementaux (ceux touchant à la sécurité). Huit catégories de données ont été étudiées : qualité de vie, ­sécurité, transports, commerces et services, santé, éducation, sports et loisirs, solidarité. »

Le top 8 comprend ensuite, dans l’ordre, Angers, le Mans, Nice, Avignon… et Bordeaux. Toulouse est à la 29e position, Lyon 56e, Strasbourg 11e, et Marseille 85e. Paris n’est que 58e.

« Ce classement bat en brèche l’idée que pour être heureux il faut vivre dans les métropoles », déclare Christophe Bouillon au JDD, le président de l’Association des petites villes de France. Il défend « la ville du temps ralenti et des chaussons, où l’on peut faire beaucoup de choses à pied ». De quoi donner des idées pour garnir les programmes à quelques mois des élections municipales. 

L'AUTEUR
La Rédaction
La Rédaction
Les informations auxquelles participent plusieurs journalistes de l'équipe.

En BREF

« Le poison de votre mandat » : les candidats girondins interpellés sur les pesticides

par Walid Salem. 472 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La justice ne stoppe pas la déviation du Taillan

par Simon Barthélémy. 1 848 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Bordeaux Métropole valide un ambitieux plan pour le logement étudiant

par Simon Barthélémy. 1 432 visites. Aucun commentaire pour l'instant.