Finish pour le Marathon de Bordeaux, remplacé par un semi « festif »
Brèves 

Finish pour le Marathon de Bordeaux, remplacé par un semi « festif »

Ce n’est pas vraiment une surprise. En octobre dernier déjà, Nicolas Florian déclarait à la presse qu’il y avait « une réflexion sur l’avenir, la date et le format du marathon ». Le maire a officialisé à Sud Ouest le remplacement du marathon de Bordeaux par « un événement populaire et festif toujours en nocturne » avec une course semi-marathon. Le rendez-vous est donné pour octobre 2020.

De son côté, le prestataire Ironman arrête l’aventure, son contrat s’étant achevé en 2019.

15e marathon français en Finishers

Cette nouvelle formule fait suite aux problèmes rencontrés l’année dernière qui ont soulevé des doutes sur la pérennité du marathon nocturne. Il manquait 430 bénévoles sur les 750 nécessaires au bon déroulement de la course.

La Métropole avait été contrainte de voter une subvention complémentaire exceptionnelle de 84000 euros, dont 60000 pour recruter le personnel manquant et 24000 au titre des dépenses irrécupérables engendrées par le report de la date initiale (actions de communication, fabrication de médailles…).

Outre le report du 5e marathon nocturne de Bordeaux, repoussé d’avril à octobre 2019, par crainte des Gilets jaunes, la course n’a pas eu le succès escompté parmi les marathons français. Dans le classement des 15 premiers en 2019 fait par Urban Runners France, le Ociane Groupe Matmut Marathon de Bordeaux Métropole était à la dernière place avec seulement 1621 finishers. En 2019, 68% des participants étaient d’ailleurs inscrits au semi-marathon et non à l’épreuve reine.

(Source Urban Runners France, d’après les sites officiels des différents évènements)

L'AUTEUR
Walid Salem
Walid Salem
Une idée lui traverse l'esprit en 2013 et voilà que vous y êtes. Il espère faire de vous un fidèle abonné (le lien est dessous).

En BREF

Coronavirus : inquiétude et dépistage aux Chartrons et au Grand Parc à Bordeaux

par Walid Salem. 34 605 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Les élus évoquent des « craintes » pour Getrag Ford Transmissions à Blanquefort

par Walid Salem. 802 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Des affiches anti-Ceta sur les bureaux des députés Marcheurs à Bordeaux

par Théo Uhart. 690 visites. 2 commentaires.