Enquêtes et actualités gavé locales


Coronavirus : des aides au secours de l’économie néo-aquitaine

L’Etat a versé près de 200 millions d’euros aux entreprises de Nouvelle-Aquitaine pour les aider à surmonter la crise provoquée par la pandémie coronavirus et les mesures de confinement. Selon un décompte effectué ce vendredi par la direction régionale des finances publiques, 7100 sociétés, dont 1780 en Gironde, ont bénéficié de 137,5 millions d’euros de …

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.

Coronavirus : des aides au secours de l’économie néo-aquitaine

L’Etat a versé près de 200 millions d’euros aux entreprises de Nouvelle-Aquitaine pour les aider à surmonter la crise provoquée par la pandémie coronavirus et les mesures de confinement.

Selon un décompte effectué ce vendredi par la direction régionale des finances publiques, 7100 sociétés, dont 1780 en Gironde, ont bénéficié de 137,5 millions d’euros de reports de délais de paiement et remises d’impôts.

48000 autres, celles affichant un chiffre d’affaires annuel inférieur à 1 million d’euros, ont bénéficié du fonds de solidarité, recevant chacune en moyenne 1300 euros par entreprise. Les bénéficiaires sont au nombre de 14600 en Gironde, et le taux d’acceptation des dossiers est de 97%.

Les secteurs les plus représentés dans ces dossiers sont le commerce, les activités de service, l’hôtellerie-restauration et la construction, conformément aux sondages menés par la CCI Bordeaux-Gironde auprès de ses membres.

Des fonds d’aide locaux

Vendredi dernier, le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a porté son fonds d’aide de 50 à 73 millions d’euros. Sur ce montant, 20 millions abondent le fond national, 15 millions d’euros sont destinés aux entreprises de 5 à 250 salariés, 12 millions d’euros sont consacrés aux commerçants, services, artisans et associations.

Ce jeudi, le bureau de Bordeaux Métropole a également décidé d’augmenter son soutien aux entreprises, passant de 10 à 15,2 millions d’euros. Ses bénéficiaires potentiels sont les entreprises de 1 à 5 salariés ayant subi en mars 2020 une baisse de leur chiffre d’affaires d’au moins 40% par rapport à mars 2018. Cela leur donnerait droit à un forfait de 1500 euros. Selon les estimations de la métropole, 9000 entreprises seraient susceptibles d’en bénéficier.

L’objectif est de limiter l’impact sur l’emploi de la crise sanitaire, alors que le nombre de personnes inscrites à Pôle Emploi a augmenté en France de 7,3% le mois dernier – même si les chiffres régionaux ne sont pas encore connus la hausse est similaire en Nouvelle-Aquitaine, où l’on compte 550000 demandeurs d’emploi. Une hausse contenue par le dispositif du chômage partiel, demandé par 700000 salariés dans la région.

Pôle Emploi a par ailleurs annoncé avoir prolongé automatiquement les allocations des chômeurs en fin de droit jusqu’à la fin de la crise sanitaire. Cela concerne 17000 demandeurs d’emploi en Nouvelle-Aquitaine. L’établissement relève enfin que malgré la crise, 1400 offres d’emploi dans la région sont disponibles sur la plateforme mobilisation emploi.gouv.fr, dans les secteurs sanitaire et social, bien sûr, mais aussi dans l’agriculture, la logistique ou l’informatique.


#aides

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Plus d'options