« Revoilà » Extinction Rebellion pour une action anti-pub
Brèves  Ecologie 

« Revoilà » Extinction Rebellion pour une action anti-pub

Le mouvement social écologiste a mené plusieurs actions ce samedi en France contre « le retour à la pub dans l’espace public ». A Bordeaux, ses militants ont procédé en deux temps.

Comme partout en France, l’opération « Coucou nous revoilà » d’Extinction Rebellion (XR) s’est déroulée ce samedi 16 mai sur la métropole bordelaise. Deux rendez-vous étaient donnés pour mener des actions contre l’affichage publicitaire dans l’espace public : le premier à 14h pour repeindre les panneaux en blanc, le second à 21h pour remplacer les affiches par d’autres portant des revendications.

« Pas de retour à l’anormal »

Départ à 14h de la place des Quinconces pour le premier des sept groupes sur la métropole. Direction les quais jusqu’à la Cité du Vin. Les cinq militants – 900 se sont portés volontaires sur toute la France – ont entrepris de recouvrir les sucettes publicitaires par du blanc de Meudon : un mélange d’eau et de craie facile à nettoyer.

« Exctinction Rebellion veille à ce que ses actions soient non-violentes et non-dégradantes, afin de faire passer pacifiquement le message et ce sans vandalisme », précise le référent du groupe.

« Le message qu’on souhaite faire passer aujourd’hui est de lutter contre la reprise de la surconsommation, qui se matérialise très particulièrement par la publicité, explique un autre militant. Le but c’est de souligner le fait qu’elle soit omniprésente, qu’elle soit partout et qu’on n’en n’a pas besoin. »

Préparée en peu de jours après le déconfinement, cette action réclame le « monde d’après ». Sur les panneaux publicitaires barbouillés de blanc, des slogans apparaissent : « Consommer = dé-penser », « Pas de retour à l’anormal », « Confinons la publicité ». Seuls sont épargnés les panneaux affichants les plans de Bordeaux, les précautions et informations anti-Covid, ou toute autre annonce n’incitant pas à la consommation.

Affiche d’Extinction Rebellion contre la pub et la consommation (LM/Rue89 Bordeaux)

Le rendez-vous du soir est à 21h place Stalingrad. Tout au long de l’avenue Thiers jusqu’à la gare de Cenon, les affiches sont arrachées et remplacées par d’autres affiches préparées par XR.

Si les groupes suivis n’ont rencontré aucun problème, un autre a été contrôlé par la police vers 15h cours Victor-Hugo à Bordeaux. Cinq militants ont été verbalisés pour « manifestation sur périmètre interdit ». Ils ont écopé d’une amende de 135€ qu’Extinction Rebellion compte contester par voie judiciaire.

L'AUTEUR
Lisa Magni
A l'affût des actions sociales et écologiques en milieu urbain

En BREF

Musées et monuments rouvrent progressivement à Bordeaux et sa région

par Simon Barthélémy. 1 467 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Elan de solidarité pour l’atelier Remuménage

par Audrey Gleonec. 1 825 visites. 1 commentaire.

Mérignac prête gratuitement 49 vélos électriques pour le déconfinement

par La Rédaction. 670 visites. Aucun commentaire pour l'instant.