Réouverture des établissements culturels de Bordeaux : la culture se déconfine enfin !
Culture  Vie pratique 

Réouverture des établissements culturels de Bordeaux : la culture se déconfine enfin !

Depuis le 10 juin nous pouvons à nouveau fréquenter les salles de musées et autres établissements culturels de la Ville, dont les Bassins de Lumières qui ont ouvert à la Base sous-marine. Cette réouverture sera échelonnée, souvent sur réservation et avec port du masque. Mais elle se veut attractives, avec de nouvelles expos et la gratuité des musées pour l’été.

Les Bassins de lumières inaugurent la reprise

Billets disponibles

Les Bassins de lumières fonctionneront en mode déconfinement pour la reprise avec une jauge maximum de 499 personnes au lieu des 885 initialement prévues sur 3000 m2 pour optimiser au mieux la visite.
Il reste encore des créneaux disponibles chaque jour malgré la vente de 10000 billets dès l’annonce de la reprise, qui sont venus s’ajouter aux 25000 déjà vendus avant le confinement, que beaucoup ont choisi de reporter.

Renseignements sur le site.

Les Bassins de Lumières, le plus grand centre d’arts numériques au monde, inaugure cette reprise de la vie culturelle. Premier établissement à ouvrir, il peut se visiter depuis ce mercredi 10 juin.

Situés dans quatre alvéoles de la Base sous-marine de Bordeaux, ils présenteront des expositions numériques immersives monumentales dédiées aux grands artistes de l’Histoire de l’art et à la création contemporaine. 

A partir du 13 juin, les autres établissements culturels de Bordeaux vont progressivement rouvrir leurs portes. Afin d’attirer les visiteurs, et notamment ceux qui seraient tentés par des vacances dans la région à défaut de voyage à l’étranger, tous les musées de la Ville seront gratuits cet été. A la rentrée, ils proposeront un deuxième dimanche mensuel de gratuité. La perte de recettes est relativement modeste – 200000 euros -, 63% des visiteurs bénéficiant déjà de la gratuité.

Les Bassins de lumières prêts à accueillir les Bordelais (WS/Rue89 Bordeaux)

Le Muséum et le Jardin botanique rouvrent ensuite

Le Muséum de Bordeaux-sciences et nature accueillera à nouveau des visiteurs dès ce samedi avec toujours au programme son exposition Tous les bébés, et ses animations destinées aux moins de 6 ans (accueil sans réservations dans la mesure des places disponibles, jusqu’au 30 août).

Au Jardin Botanique, les amoureux de la photographie pourront découvrir dans ce dernier établissement Thomas Balaÿ, à travers une trentaine d’œuvres de son travail sur les orchidées et les succulentes (jusqu’au au 31 janvier 2021).

La deuxième vague d’ouverture aura lieu à partir du 20 juin avec le Musée des Arts décoratifs et du design, et son exposition « Playground, le design des sneakers » (jusqu’au 10 janvier 2021) : comment une simple chaussure de sport s’est-elle imposée comme un véritable accessoire de mode, voire une œuvre d’art ? Avec plus de 600 paires, films, documents d’archives, photos et témoignages, l’exposition présente toutes les facettes de cet objet iconique.

Au Musée d’Aquitaine, l’exposition « Comme une image, l’enfance au XIXe siècle dans les collections du Musée Goupil«  sera visible du 20 juin au 3 janvier 2020. A la Méca, le FRAC Nouvelle-Aquitaine rouvrira ses portes au public le 23 juin.

Réouverture en deux temps au Musée des Beaux-Arts

L’entrée du Musée des Beaux-Arts de Bordeaux, aile sud (WS/Rue89 Bordeaux)

Il faudra en revanche attendre le 4 juillet pour retrouver le Musée des Beaux-Arts. Dans un premier temps seront visibles les collections permanentes du XIXe au XXe siècle et l’accrochage « L’intelligence de l’œil », hommage à l’historien de l’art Robert Coustet.

Puis, entre le 11 juillet et le mois de septembre, les salles de l’aile sud présentant les œuvres du XVe au XVIIIe siècle rouvriront progressivement. Ce dernier parcours bénéficiera d’une nouvelle valorisation des œuvres, à la suite de travaux d’éclairage muséographiques en cours de finalisation. Tout l’été, le musée mettra en place des « Visites intimes » sur réservation pour les adultes et les familles.

La culture prend l’air

Bordeaux Patrimoine Mondial (CIAP) proposera également aux visiteurs de replonger dans la diversité du patrimoine urbain local grâce à un programme dans et hors les murs. L’exposition photographique Voir la Ville en vert, se poursuit dans le site, où quelques escales supplémentaires invitent le visiteur à découvrir le paysage végétal urbain sous ses multiples formes.

Autour de l’exposition, la seizième saison des « Balades Urbaines » propose jusqu’au 12 juillet d’explorer en visite quelques-uns des lieux alentours valorisés dans l’exposition, de la cité-jardin Frugès à Pessac en passant par le parc des coteaux rive droite, ou encore un projet de rue-jardin au cœur de Bordeaux.

Enfin, la mairie de Bordeaux a retenu 70 projets pour animer les quartiers cet été, avec notamment ses « Impromptus musicaux » prolongés jusqu’au 16 août.

L'AUTEUR
Audrey Gleonec
Audrey Gleonec
Géographe et archéologue du monde contemporain passionnée de photographie documentaire

En BREF

Expulsion des occupants du squat de la rue Gravelotte à Bordeaux

par Walid Salem. 7 536 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le gaz hilarant bientôt interdit aux mineurs à Bordeaux ?

par La Rédaction. 1 097 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

L’édition 2020 du Fifib, chamboulée par la crise, se tient du 14 au 19 octobre

par La Rédaction. 324 visites. 1 commentaire.