Coronavirus : deux centres de dépistage gratuit aux Chartrons et au Grand Parc à Bordeaux
Société 

Coronavirus : deux centres de dépistage gratuit aux Chartrons et au Grand Parc à Bordeaux

Suite à « une évolution significative » du nombre de cas positifs au coronavirus, deux centres de dépistage gratuit et sans ordonnance vont être déployés par l’Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine. La mairie de Bordeaux lance une campagne de sensibilisation : « Vous êtes en vacances, pas lui. »

« On considère que la situation est préoccupante » déclare Pierre Hurmic, le maire de Bordeaux, lors d’un point presse sur l’évolution des cas positifs dans sa ville, en particulier dans les quartiers des Chartrons et du Grand Parc où résident 37600 habitants et qui représentent « à eux seuls 53% des cas bordelais diagnostiqués ».

Selon l’édile, et sur la base des tests effectués entre début juin et mi juillet, les cas positifs ont été multipliés par quatre et touchent essentiellement les 15/44 ans.

« Ces personnes ne sont pas forcément malades, mais elles contribuent à répandre la maladie. Nous voulons sensibiliser les Bordelais pour qu’ils redoublent de vigilance, surtout dans la sphère privée, lors de fêtes ou de repas familiaux, où la propagation du virus a été constatée. »

Deux centres de dépistage « spontanés et gratuits »

Avec l’Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine (ARS), la mairie a décidé de mener donc une campagne de dépistage à partir de ce vendredi 31 juillet jusqu’au dimanche 9 août.

Deux centres seront installés, un dans la cour de récréation de l’école maternelle Condorcet au Grand Parc (18, rue des Frères-Portmann) et un autre dans la Halle des Chartrons (10, place du Marché-Chartrons). Ils seront ouverts de 9h à 17h.

« Il sera possible de venir se faire dépister gratuitement, sans ordonnance et sans rendez-vous, précise Catherine Le Mercier, directrice adjointe de l’ARS. Les Bordelais de tous les quartiers, comme les gens de passages ou les touristes, pourront être testés. 100 à 200 tests sont prévus par jour. »

Les représentants de l’ARS confirme que Bordeaux « se rapproche du seuil d’alerte ». « Selon le nombre de cas positifs, un point sera fait en fin de semaine prochaine pour maintenir l’opération ou envisager d’autres dispositifs » a complété Pierre Hurmic.

Des bons pour les labos

Parallèlement, la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) enverra des « bons » à tous les habitants du Grand Parc et des Chartrons pour les inciter à se faire dépister gratuitement. Ces bons leur permettront de se rendre dans des laboratoires publics comme privés pour effectuer les tests.

Cependant, ceux qui présentent des symptômes de la Covid-19 (fièvre, toux…) sont invités à consulter leurs médecins traitants avant de se rendre pour un dépistage.

Selon l’ARS, six clusters sont actuellement identifiés à Bordeaux, ce qui correspond à 80 personnes contaminées pour la plupart lors d’événements privés. Une vingtaine de personnes sont également touchées dans deux Ehpad de la ville.

Source ARS Nouvelle-Aquitaine

Depuis le 12 juillet, la Gironde est placée par l’ARS en « vulnérabilité modérée », avec une « évolution défavorable des indicateurs de santé », c’est-à-dire nombre de cas positifs, nouveaux clusters, hausse d’activité de SOS médecins, et hospitalisations (huit personnes). L’agence constate également une « baisse des mesures de protection prises par la population ». La mairie a lancé une campagne de sensibilisation au respect des gestes barrières : « Vous êtes en vacances, pas lui. »

L'AUTEUR
Walid Salem
Walid Salem
Une idée lui traverse l'esprit en 2013 et voilà que vous y êtes. Il espère faire de vous un fidèle abonné (le lien est dessous).

En BREF

Condamnés en appel, les décrocheurs de Macron ne raccrochent pas

par Simon Barthélémy. 551 visites. 1 commentaire.

L’affaire du sapin portée au conseil municipal de Bordeaux sous conditions

par Walid Salem. 1 169 visites. 1 commentaire.

Une soixantaine d’élus, dont le maire de Bordeaux, veulent un moratoire sur la 5G

par Simon Barthélémy. 1 059 visites. 1 commentaire.