Enquêtes et actualités gavé locales

Fêtons ensemble nos 10 ans, abonnement 10€/an : objectif 2000 abonné⋅es

30/04/2024 date de fin
668 abonné⋅es sur 2 000
Pour ses 10 ans, Rue89 Bordeaux propose un abonnement à 10€/an et vise les 2000 abonné.es

Quatre ans plus tard, l’efficacité des mesures anti-Covid testée et approuvée par une étude bordelaise

Une étude pilotée par un chercheur bordelais confirme l’efficacité du confinement et des couvre-feux durant la crise de la Covid-19. Elle préconise cependant, pour les pandémies futures, une coordination plus rapide pour la recherche et le déploiement d’un vaccin à l’échelle mondiale.

Édition abonnés
Quatre ans plus tard, l’efficacité des mesures anti-Covid testée et approuvée par une étude bordelaise
Un flacon de vaccin Pfizer

S’il fallait encore rassurer les covido-sceptiques et les anti-vax, cette étude tombe à pic. Et ses chercheurs le confirment par des calculs qui montrent que « les mesures les plus restrictives telles que le confinement et le couvre-feu ont eu un effet important sur la réduction de transmission du virus » durant la crise sanitaire de Covid-19.
Pour ce travail, effectué dans le cadre du projet Emergen de l’Agence française de recherche sur le sida et les maladies infectieuses émergentes, et soutenu par l’Inserm (institut national de la santé et de la recherche médicale) et le programme Investissements d’Avenir, « la source de financement n’a pas été impliquée dans la conception, l’exécution, l’analyse, l’interprétation des résultats de la recherche ou la rédaction du manuscrit ».

« Ce n’est clairement pas une commande, traduit Rodolphe Thiébaut. Au cours de la pandémie, nous avons regardé les données qui étaient disponibles [notamment celles de Santé publique France, NDLR]. Quantifier et analyser des phénomènes à partir de données est notre spécialité. »

Se préparer aux futures pandémies

Responsable de cette étude, Rodolphe Thiébaut est professeur en Santé Publique au centre de recherche Bordeaux Population Health et chef du service d’information médicale du CHU de Bordeaux. Dans un entretien accordé à Rue89 Bordeaux, il précise :

« Ce travail complète nos précédents travaux déjà publiés, que ce soit en termes méthodologiques, ou les résultats en eux-mêmes, puisqu’on avait collaboré avec l’Institut Pasteur autour de ce même type de questions. C’est-à-dire, analyser les interventions en santé publique et voir leurs impacts. »

Cet article fait partie de l’édition abonnés. | Déjà abonné ? Connectez-vous

Abonnez-vous maintenant pour poursuivre votre lecture

Abonnez-vous
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Bordeaux. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#covid-19

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

À lire ensuite


Partager
Plus d'options