La Recyclerie sportive de Mérignac vise le maillot vert
Sport  Vie pratique 

La Recyclerie sportive de Mérignac vise le maillot vert

Une recyclerie sportive s’est installée Avenue de la Marne à Mérignac pour encourager à pratiquer un sport « zéro déchet ». Des achats d’article de seconde main, mais aussi des ateliers de réparation permettent de concilier économies et écologie.

Lorsque on se lance dans un nouveau sport, on se dirige souvent vers des magasins spécialisés pour s’équiper de neuf de pied en cap. Puis, des années plus tard, on retrouve dans nos placards nos gants de boxe, notre kimono ou encore ces vieux rollers qu’on a à peine utiliser.

Alors qu’un Français sur deux pratique un sport régulièrement en loisir ou en compétition, l’association 3S (séjour sportif solidaire) mais dont le nom d’usage est la Recyclerie sportive a été créee en 2015 par un couple, Marc Bultez et Bérénice Dinet. En 2019, ils ont collectés pour leurs deux magasins de Paris et Massy 80 tonnes de matériel sportifs, qui ont ainsi trouvé une deuxième vie plutôt que de finir à la déchetterie.

En février dernier, Thibault Labarre a ouvert une troisième Recyclerie sportive. avenue de la Marne à Mérignac. Auparavant responsable d’un service jeunesse et sport dans une collectivité du Sud de la Gironde, il a porté ce projet auprès des deux fondateurs de l’association et ainsi entamé sa reconversion en tant que gérant (et seul salarié) de sa branche mérignacaise.

Recyclerie sportive
Matériel de golf à retrouver à la Recyclerie sportive Mérignac. (ASE/Rue89 Bordeaux)

Donner une deuxième vie aux équipements

Pour avoir accès à la boutique solidaire et acheter du matériel, une adhésion annuelle de 5 euros est demandée. Plus de 150 personnes sont déjà membres de l’association. Le magasin de 125 m2 est répartie en dix sept univers sportifs. Du golf au cyclisme en passant par les sports d’équipe, le surf la rando ou l’équitation, il y en a pour tous les âges et tous les goûts.

La recyclerie fonctionne grâce aux dons de particuliers et de collecte auprès des entreprises tels que le Décathlon de Bègles. Thibault Labarre espère travailler rapidement avec d’autres magasins de cette même enseigne, qui détient 60% des parts de marché de la distribution de matériel sportif.

Les équipements sont réparés si besoin puis directement redistribués à un prix bien moins élevé que sur le marché – « le tiers des prix du neuf », indique Thibault Labarre.

L’espace de la boutique solidaire où 17 univers de sport sont présentés. (ASE/Rue89 Bordeaux)

Ateliers de co-réparation

Ce dernier compte organiser par ailleurs des ateliers de co-réparation de ski, de cordage, de cordonnerie… en fonction des besoins des adhérents et des compétences de chacun.

Dans le cadre des colos apprenantes, la recyclerie Mérignac organise aussi en cette fin d’été des ateliers avec des jeunes. Le bicymixeur permet par exemple de réaliser son smoothie en pédalant. Un autre consiste à créer des bijoux avec des chambres à airs de vélo. De tels ateliers seront reproduits toute l’année. Des interventions sur le temps scolaire et péri-scolaire font aussi partie des missions de la recyclerie sportive afin de sensibiliser et éduquer au recyclage.

Ces mêmes locaux de l’avenue de la Marne hébergent également l’association Léon à Vélo, qui organise aussi des ateliers de co-réparation.

L'AUTEUR
Anne-Sophie Estruch

En BREF

Revue Far Ouest en quête de 1000 souscriptions pour « continuer à exister »

par La Rédaction. 224 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Mort de Daniel Cordier, Bordelais, grand résistant et secrétaire de Jean Moulin

par Simon Barthélémy. 316 visites. 3 commentaires.

Vers la mise en examen de quatre ados pour apologie du terrorisme après les tags au Bouscat

par Simon Barthélémy. 1 228 visites. 1 commentaire.