Le conseil d’État n’interdit pas certaines chasses traditionnelles
Brèves  Ecologie 

Le conseil d’État n’interdit pas certaines chasses traditionnelles

actualisé le 23/09/2020 à 01h14

La plus haute juridiction administrative a rejeté le recours de l’association One Voice qui demandait la suspension en urgence ( référé) de six arrêtés autorisant les chasses traditionnelles de capture d’alouettes des champs, mais aussi de vanneaux, pluviers, grives.

Comme elle l’indiquait à Rue89 Bordeaux samedi, One Voice faisait valoir la baisse de 34% des populations d’alouettes des champs en 20 ans. L’association de lutte pour le respect des animaux et de la nature dénonce également les techniques de capture de ces oiseaux, comme le filets (pantes) ou les cages (matoles). 

« En France, pour le Conseil d’Etat, on ne peut plus coller les oiseaux mais les pendre et les écraser, oui ! (…) Une bien triste décision pour la nature et les oiseaux. Mais nous continuerons à les défendre, quoi qu’il arrive ! Nous déposons plainte au niveau européen » a réagi One Voice dans un communiqué.

Quatre de ces six arrêtés concernent la chasse à l’alouette des champs pratiquée en Gironde, dans les Landes, le Lot-et-Garonne et les Pyrénées-Atlantiques. La capture de ces oiseaux pourra donc débuter le 1er octobre prochain.

Sans attendre la décision du conseil d’État sur le fond, One Voice a donc décidé de déposer plainte auprès de la Cour de Justice Européenne pour faire interdire les chasses traditionnelles en France.

L'AUTEUR
Céline Belliard
Céline Belliard
Journaliste web, radio et presse écrite

En BREF

Rassemblement en mémoire de l’enseignant assassiné ce dimanche à Bordeaux

par La Rédaction. 1 271 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

L’appli « Tous anti-Covid » pour tous les étudiants en santé de Bordeaux ?

par Simon Barthélémy. 453 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Philippe Poutou, héros d’un clip rock de The Hyènes

par La Rédaction. 1 511 visites. Aucun commentaire pour l'instant.