Akki, la nouvelle revue néo-aquitaine qui veut coucher la culture sur le papier
Culture 

Akki, la nouvelle revue néo-aquitaine qui veut coucher la culture sur le papier

Le média local d’actualité culturelle, Le Type, lance une revue semestrielle imprimée. Plus que 12 jours pour contribuer au financement participatif du premier numéro, attendu pour ce mois de décembre.

Une revue papier ! C’est le pari du site d’actualité culturelle Le Type. Un pari pour lequel a été lancé un financement participatif sur la plateforme Kiss kiss bank bank. A 12 jours de sa clôture, 137 contributeurs ont permis de réunir 6500€ sur un objectif de 9000€.

La publication, dont le premier numéro est attendu début décembre, sera semestrielle et présentera sur 130 pages des initiatives culturelles de la région Nouvelle-Aquitaine. Musique, cinéma, littérature, architecture, design, théâtre, et toute forme de création, seront les rubriques d’une thématique principale choisie pour chaque numéro, la première étant les « contre-cultures » en Nouvelle-Aquitaine. 

Quant aux thématiques à venir, « nous avons déjà en tête les questions d’engagements, d’environnement, de ruralité… mais elles seront affinées dans les prochains mois » précise Laurent Bigarella. Le rédacteur en chef de la revue, et du média en ligne, promet pour l’édition papier un contenu qui veut « prendre le temps de l’analyse et de la réflexion » sur les questions culturelles déjà abordées en format actualité sur le web.

Contre-cultures

Un appel à contribution a été lancé pour le premier thème « contre-cultures » en Nouvelle-Aquitaine). Des collectifs d’artistes, mais aussi des rédacteurs, des chercheurs et des étudiants, rapportent ainsi « l’histoire des cultures punk dans la région, de l’intégration urbaine du skate à Bordeaux », mais aussi « la charge contre-culturelle du rap ou des musiques électroniques en Nouvelle-Aquitaine, de la scène rock radicale basque, des cultures queer, du rôle politique de l’architecture, de la culture fanzine, de la dimension subversive de l’art… »

« Nous avons également sollicité des personnalités au regard de leur expertise sur la question des contre-cultures. C’est le cas par exemple de l’historien Luc Robène et de la chercheure au CNRS Solveig Serre. Ils sont les instigateurs du projet de recherche Punk Is Not Dead, qui vise à documenter les scènes punk partout en France depuis 1976, ce qui nous semblait être particulièrement bien connecté avec notre premier numéro ! » abonde Laurent Bigarella.

Toutefois, le modèle économique de la revue reste à définir. La campagne de financement participatif a voulu « solliciter notre communauté pour que celle-ci nous soutienne et nous offre la possibilité de lancer ce premier numéro » explique Laurent Bigarella. Il assure par ailleurs que la conception graphique et la fabrication de la revue se font sur le territoire pour « rester cohérent sur notre volonté de construire un projet local, régional. »

La revue Akki sera vendue 15€ dans un réseau de librairies indépendantes sur le territoire néo-aquitain et dans les lieux culturels tel que musées et salles de concerts (points de vente à venir). L’équipe espère ainsi que le produit des ventes permettra aux numéros suivants de voir le jour. Sacré challenge.

L'AUTEUR
Walid Salem
Walid Salem
Une idée lui traverse l'esprit en 2013 et voilà que vous y êtes. Il espère faire de vous un fidèle abonné (le lien est dessous).

En BREF

Revue Far Ouest en quête de 1000 souscriptions pour « continuer à exister »

par La Rédaction. Aucun commentaire pour l'instant.

Mort de Daniel Cordier, Bordelais, grand résistant et secrétaire de Jean Moulin

par Simon Barthélémy. 259 visites. 3 commentaires.

Vers la mise en examen de quatre ados pour apologie du terrorisme après les tags au Bouscat

par Simon Barthélémy. 1 149 visites. 1 commentaire.