Infos et enquêtes à Bordeaux et sa métropole
Infos et enquêtes à Bordeaux et sa métropole
Une Marche des libertés contre la loi Sécurité globale ce samedi à Bordeaux
Brèves 

Une Marche des libertés contre la loi Sécurité globale ce samedi à Bordeaux

par La Rédaction.
Publié le 26 novembre 2020.
Imprimé le 21 janvier 2021 à 02:48
8 953 visites. 4 commentaires.

« Un vent mauvais souffle sur les libertés : nous ne laisserons pas faire ! » préviennent les organisateurs de la marche qui aura lieu ce samedi 28 novembre dans de nombreuses villes de France. A Bordeaux, le rendez-vous pour cette manifestation déclarée en préfecture est donné à 14h place de la Bourse, pour un cortège qui passera par les quais, les cours Victor-Hugo et Pasteur et une arrivée place Pey-Berland.

Une trentaine d’organisation sont signataires de l’appel de la coordination nationale des syndicats, associations et collectifs de journalistes à organiser et à participer à ces marches des Libertés partout. A Bordeaux, citons la Ligue des droits de l’Homme, le Club de la presse, le SNJ-CGT et Greenpeace, entre autres organisations.

Elles réclament le retrait de la proposition de loi Sécurité globale, qui « vise à empêcher la dénonciation des violences policières que les images professionnelles et amateures ont permis de révéler ces dernières années ».

Ces vidéos « sont pourtant particulièrement nécessaires, comme l’ont montré les violences à l’encontre des migrants et d’un journaliste, Place de la République à Paris ce lundi 23 novembre ». Ce jeudi, la diffusion des images d’une agression par des policiers et de leurs injures racistes provoque également un vif émoi.

Atteinte au droit d’informer

Si elle est votée en l’état, celle loi « portera atteinte, en autre, au droit d’informer, que ce soit de journalistes, d’observateurs et observatrices ou tout témoin de violences policières », relèvent les organisateurs, qui dénoncent également « une accélération du recul généralisé des libertés, sous couvert d’attentats terroristes et de crise sanitaire ».

Ils ne se satisfont pas des modifications apportées lors l’examen du texte, adoptée en première lecture à l’Assemblée nationale par LREM, la droite et l’extrême-droite. Des députés girondins proches de la majorité, seule Véronique Hammerer (En marche) s’est abstenue. Benoît Simian (groupe Liberté et territoires) et Loïc Prud’homme (France insoumise) ont voté contre.

Après des rassemblements le soir et en semaine qui ont mobilisé des milliers de personnes à Bordeaux, la participation à l’évènement sera scrutée de près ce samedi. Pour s’y rendre en manifestation, il est possible de télécharger l’attestation de déplacement dérogatoire, comme celle-ci. « Les gestes barrières et règles sanitaires devront être respectées dans le but de protéger tout le monde », préviennent les organisateurs.

L'AUTEUR
La Rédaction
La Rédaction
Des infos d'ici de là

En BREF

Bras de fer entre Ford et Bordeaux Métropole contre l’arrivée d’Amazon à Blanquefort

par Simon Barthélémy. 2 160 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Des associations contestent le taux de la préfète de Gironde sur l’occupation des hébergements d’urgence

par Walid Salem. 1 690 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Covid-19 : fort rebond de l’épidémie en Nouvelle-Aquitaine

par Simon Barthélémy. 11 308 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×