Infos et enquêtes à Bordeaux et sa métropole
Infos et enquêtes à Bordeaux et sa métropole
Au lieu du sapin, ce sera un mapping pour Noël place Pey-Berland à Bordeaux
Culture 

Au lieu du sapin, ce sera un mapping pour Noël place Pey-Berland à Bordeaux

par Walid Salem.
Publié le 4 décembre 2020.
Imprimé le 20 janvier 2021 à 13:51
3 192 visites. 4 commentaires.

L’animation proposée par la Ville de Bordeaux pour Noël espère bien faire oublier l’affaire du sapin. Elle se veut surtout « covid-compatible » et renouvelable tous les ans.

« Mon beau mapping, roi des pixels… » Voilà ce qu’on pourrait bien chanter devant la mise en lumière de la cathédrale Pey-Berland à partir du 13 décembre jusqu’au 3 janvier. Pour remplacer le sapin de Noël géant supprimé par la nouvelle équipe municipale, les Bordelais vivront la féérie de la fête grâce à une œuvre visuelle signée par le collectif bordelais Organ’Phantom.

Intitulée « Chuchotis et Brouhaha », cette mise en lumière sera visible chaque jour de 18 heures à 21 heures sur 400 m2 de la façade de la cathédrale. Une partie sera interactive sur la façade nord, une autre prendra la forme d’un mapping numérique sur la façade ouest (côté mairie). Une marelle géante reliera les deux.

Image du dossier de presse (© Organ’Phantom)

La proposition d’Organ’Phantom a été choisie alors que d’autres idées étaient dans les tuyaux selon Dimitri Boutleux, adjoint au maire chargé de la création et des expressions culturelles. Parmi celles-ci un labyrinthe du collectif bordelais Zébra3, ou encore une installation du land-artiste béglais, Julien Mouroux :

« Le choix a été fait pour s’adapter à un contexte Covid, explique l’élu. Au départ, on s’orientait plutôt vers une scène ouverte, avec des spectacles vivants, et aussi des chorales. Mais la situation était incertaine au moment où il fallait prendre la décision en octobre. On a privilégié une solution qui tient la route sans avoir le risque d’une annulation ou autre arrêté préfectoral. »

Une création par an

Si la proposition du collectif Organ’Phantom semble « covid-compatible », l’adjoint promet que « l’exercice de s’emparer de la thématique de Noël sur la place sera relancé tous les ans pour chaque fois découvrir une nouvelle création ».

Le projet a été pensé pour éviter les attroupements et la station longue en proposant une déambulation et des boucles de projection courtes de cinq minutes. Le budget global – 60 000 € tous frais confondus –, est selon la mairie le reliquat du budget initial. Une partie de l’argent récupéré sera consacrée à d’autres illuminations de Noël habituellement payées par les commerçants à hauteur de 50%.

Organ’Phantom, créé en 2008, est une association qui mêle la musique aux arts numériques. Spécialisée dans le vidéo mapping depuis presque 10 ans, elle développe un pôle « création d’œuvres numériques » avec un collectif d’artistes. Organ’Phantom a signé dernièrement Anitya, une expérience immersive aux Bassins des Lumières.

L'AUTEUR
Walid Salem
Walid Salem
Une idée lui traverse l'esprit en 2013 et voilà que vous y êtes. Il espère faire de vous un fidèle abonné (le lien est dessous).

En BREF

Sécurité globale : une marche pour la démocratie et les libertés ce samedi 16 janvier à Bordeaux

par La Rédaction. 1 167 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le toit et sept alvéoles de la Base sous-marine cherchent occupants

par Walid Salem. 2 765 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Un « camouflet » judiciaire infligé à l’Etat par le Département de la Gironde

par Simon Barthélémy. 3 756 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×