Média militant pour une info de proximité
Média militant pour une info de proximité
Autoroute Bordeaux-Arcachon : la Métropole contre un péage et une mise à 2X3 voies
Ecologie  Politique 

Autoroute Bordeaux-Arcachon : la Métropole contre un péage et une mise à 2X3 voies

par Simon Barthélémy.
Publié le 17 mars 2021.
Imprimé le 20 septembre 2021 à 16:18
4 452 visites. 1 commentaire.

Les élus de Bordeaux Métropole voteront ce jeudi en conseil une position signifiant à l’Etat son opposition à un projet d’aménagement de l’autoroute entre Bordeaux et Arcachon, financée par une mise en concession de l’A63 et de l’A660.

Le passage à 2X3 voies de l’A63 entre Salles et Bordeaux « n’est pas une nécessité pour le trafic métropolitain et les échanges quotidiens avec les territoires girondins », les difficultés de circulation n’étant accrues que « lors du trafic de weekend et estival », estime Bordeaux Métropole

Sollicitée par la préfecture de la Gironde pour contribuer au débat public qui doit être lancée en 2022 sur ce vieux projet, la collectivité a arrêté sa position, qui sera débattue en conseil ce jeudi 18 mars.

Voie réservée

Si l’Etat décide malgré tout de construire une voie supplémentaire sur ce tronçon de 35 kilomètres, Bordeaux Métropole demande que celle-ci soit réalisée sans imperméabiliser de surface supplémentaire, et utilise l’emprise foncière actuelle, notamment le terre-plein central.

« Cette voie devrait en outre être réservée aux transport en commun, au covoiturage et aux poids-lourds », ajoute ce mercredi Alain Anziani, président de Bordeaux Métropole, lors d’une conférence de presse en amont du conseil.

L’A63 et l’A660 entre Bordeaux et Arcachon (Google Map/capture d’écran)

En outre, l’agglomération se dit contre la mise à péage de l’infrastructure, ainsi que de l’A660 entre l’A63 et Arcachon, qui passerait sous concession autoroutière, afin de financer des travaux estimés à 300 millions d’euros.

« Les élus s’opposent à ce que les habitants de la métropole et les girondins soient mis à contribution pour se déplacer et rejettent donc le paiement d’un péage sur cet itinéraire qui entraverait les échanges entre la métropole et les territoires voisins et génèrerait la recherche d’itinéraires malins qui impacteraient la circulation dans les communes de la métropole. »

Pour une gratuité du trafic local

Si la mise à 2X3 voies et la tarifications sont retenues, Bordeaux Métropole propose à l’Etat que le péage soit « exclusivement affecté au trafic poids lourds et de transit », le trafic local demeurant gratuit. Alain Anziani estime que le financement d’un tel plan « est de la compétence de l’État, les collectivités ayant déjà payé pour cette infrastructure ».

Il indique que dans le cadre du projet de RER métropolitain, l’agglomération et la Région planchent sur des projets de car-express entre le Bassin et Bordeaux, ce qui soulagerait une infrastructure routière empruntée par environ 80 000 véhicules par jour à l’approche de Bordeaux, et 30 000 sur la voie rapide du sud Bassin.

Selon Alain Anziani, le Sysdau qui regroupe les communes de l’aire métropolitaine, dont celle du Bassin d’Arcachon, a aussi approuvé un texte rejetant le projet tel que présenté par l’Etat.

L'AUTEUR
Simon Barthélémy
Simon Barthélémy
Journaliste, cofondateur de Rue89 Bordeaux

En BREF

La statue de l’esclave Modeste Testas ciblée par un acte de vandalisme raciste ?

par Simon Barthélémy. 1 226 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Autoroute Bordeaux-Arcachon : vers un débat public sur la mise à 2X3 voies

par Victoria Berthet. 1 078 visites. 3 commentaires.

Nouvelle dégradation du passage piéton arc-en-ciel à Saint-Genès

par La Rédaction. 1 238 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×