Infos et enquêtes à Bordeaux et sa métropole
Infos et enquêtes à Bordeaux et sa métropole
Un violentomètre sur ma baguette dans les boulangeries de Gironde
Brèves 

Un violentomètre sur ma baguette dans les boulangeries de Gironde

par Anne-Flore Gaspar.
Publié le 31 mars 2021.
Imprimé le 22 avril 2021 à 23:26
779 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Si vous vous rendez dans une boulangerie de la métropole bordelaise cette semaine, il y a de fortes chances pour que vous repartiez avec une poche à pain relayant la dernière action du collectif féministe Nous Toutes. 

Petit rappel « historique » : en novembre dernier, alors que le confinement entrainait une flambée des signalements de violences conjugales (+ 60 %), la mairie de Noisy le Sec (93) distribuait dans les boulangeries de la ville des sacs à pain sur lesquels figurait un violentomètre, outil de prévention adapté en France par la Ville de Paris, le département de la Seine Saint Denis et l’association « En Avant Toutes ».

A l’instar d’un thermomètre allant du vert au rouge, le violentomètre (reconnu par les associations expertes comme d’utilité publique dans la lutte contre les violences conjugales) permet en effet de mesurer le degré de violences dans un couple à partir d’exemples concrets du quotidien :

« Ta relation est saine quand il… respecte tes décisions, tes désirs et tes goûts »

« Il y a de la violence quand il… fouille tes textos, mails, applis »

« Tu es en danger quand il… menace de se suicider à cause de toi »

Au dos de la poche, on retrouve les numéros d’urgence à contacter en cas de violences.

Le mois dernier, après avoir lancé une cagnotte en ligne pour reproduire l’opération à l’échelle nationale, le collectif #NousToutes a ainsi récolté plus de 30 000 € ayant permis d’imprimer 615 000 poches à pain, dont 7700 destinées à la Gironde. Géraldine fait partie des nombreuses militant.e.s volontaires ayant démarché les boulangeries partenaires du département.

Pendant plusieurs semaines, cette Mérignacaise a listé, géolocalisé et contacté chacune des 16 boulangeries de son secteur afin de leur présenter l’action du collectif. Fille de féministe et elle-même engagée depuis 2009, la banquière quadragénaire se félicite de l’adhésion générale des commerces : « J’ai vraiment eu un bon accueil dans chacune des boulangeries dans lesquelles je me suis rendue ».

Durant les prochains jours, elle va ainsi distribuer des centaines de poches à pain imprimées et coller sur la vitrine des boulangeries participantes l’affiche illustrée par Alexandra Da Assunçao.

Article actualisé le 31/03/2021 à 16h08
L'AUTEUR
Anne-Flore Gaspar
Anne-Flore Gaspar
Journaliste pigiste pour le meilleur et pour le pire, mais toujours avec le sourire !

En BREF

Après l’expulsion du Volcan, l’agence immobilière porte plainte pour harcèlement et diffamation

par La Rédaction. 1 235 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le député Loïc Prud’homme contrôlé après une mobilisation pour le climat

par La Rédaction. 1 799 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Un incendie criminel ravage les cabanes des sans-abri quai Sainte-Croix

par La Rédaction. 916 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×