Média militant pour une info de proximité
Média militant pour une info de proximité
Pourquoi le cinéma Utopia Bordeaux limite sa jauge à 49 personnes à l’instauration du pass sanitaire
Société 

Pourquoi le cinéma Utopia Bordeaux limite sa jauge à 49 personnes à l’instauration du pass sanitaire

par Walid Salem.
Publié le 21 juillet 2021.
Imprimé le 01 août 2021 à 15:15
3 911 visites. 1 commentaire.

A partir de ce mercredi 21 juillet, le cinéma Utopia Bordeaux a annoncé une jauge maximale de 49 personnes, pour chacune de ses 5 salles, afin d’éviter le contrôle du pass sanitaire. Une décision pratique ou politique ? Patrick Troudet, son directeur, évoque surtout une « éthique professionnelle ».

[Mise à jour] Pass sanitaire obligatoire pour la capacité d’accueil et non l’occupation réelle des lieux

Face aux contournements annoncés par certains lieux de culture, comme ici le cinéma Utopia Bordeaux, la Direction générale de la santé (DGS) a affirmé à France info, que « la jauge de 50 personnes, retenue comme seuil d’application du pass sanitaire dans certains établissements recevant du public, est déterminée en fonction de la capacité d’accueil de cet établissement et non en fonction de l’occupation réelle des lieux ».

Les théâtres et les cinémas ne peuvent donc pas organiser des séances limitées à 49 spectateurs pour contourner l’obligation de présentation du pass sanitaire.

« À compter du mercredi 21 juillet, nous appliquons une jauge de 49 spectateurs maximum par salle. Nous vous accueillons donc toutes et tous, sans avoir à vous demander de passe sanitaire. » Cet avertissement publié sur le site internet d’Utopia, repris ici dans notre article, a interpellé les Bordelais. Certains ont salué le militantisme de ce cinéma d’art et d’essai connu du quartier Saint-Pierre, d’autres y ont vu un retard dans la mise en place des contrôles.

« Nous refusons de contrôler notre public pour savoir s’il est en règle » tranche Patrick Troudet. Le directeur du cinéma fustige avec vigueur la décision du gouvernement et se justifie par une « une position morale, d’éthique professionnelle, et par conséquent politique » :

« Nous n’avons pas fait tout ce boulot depuis des années, ni défendu notre conception et notre idée du cinéma, pour devenir des contrôleurs de papiers. Jamais, nous n’avons contrôlé qui que ce soit, même pas une carte d’identité pour un chèque. Il n’est pas question que nous commençons maintenant. »

Anti-vax ?

Une position radicale à ne pas confondre avec une pensée « anti-vax » ou anti-pass sanitaire.

« Je ne suis pas un complotiste, affirme Patrick Troudet. Je suis vacciné. Sur les 12 personnes de l’équipe, 9 sont vaccinés et 2 sont entre deux doses, le dernier n’est effectivement pas loin du refus. »

Le directeur de l’Utopia s’en prend à un gouvernement qui « contourne l’annonce d’une obligation du vaccin et pour la contraindre, il passe par la bande ».

« Depuis le 30 juin, le calendrier du déconfinement est absurde. On est passé à une jauge totale alors que le variant indien était connu. Nous avions alors décidé de rester à 65% de la jauge en laissant une place vide et les spectateurs nous avaient remerciés. »

Tout compte fait, dans les cinq salles, une jauge de 49 personnes serait équivalente au seuil des 65%, « sauf pour les deux grandes salles de 95 et 120 places chacune, mais on assume ». ¨Patrick Troudet est conscient d’une (« possible ») baisse du chiffre d’affaire, « mais entre devenir contrôleur et supporter une perte financière, [son] choix est fait ».

« Je refuse de contrôler et d’être contrôlé. Je n’irai dans aucun restaurant et aucun endroit qui me contrôle. Je refuse absolument qu’on vérifie que je sois en règle », tonne le directeur militant, qui, pour rappel, avait choisi avec son équipe le 15 décembre 2020 d’ouvrir et diffuser des films sans spectateurs afin de protester contre le confinement de six mois imposé aux lieux de culture durant la pandémie de Covid-19.

L'AUTEUR
Walid Salem
Walid Salem
Une idée lui traverse l'esprit en 2013 et voilà que vous y êtes. Il espère faire de vous un fidèle abonné (le lien est dessous).

En BREF

Covid-19 : Port du masque obligatoire dans les zones touristiques en Gironde

par La Rédaction. 762 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Covid-19 : La Gironde en alerte maximale

par La Rédaction. 4 285 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Girondins de Bordeaux : nouveau proprio et « ancien » logo

par Walid Salem. 713 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×