Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
Face au risque d’effondrement, six immeubles évacués à Bordeaux
Société 

Face au risque d’effondrement, six immeubles évacués à Bordeaux

par Victoria Berthet.
Publié le 28 août 2021.
Imprimé le 03 décembre 2021 à 17:12
3 511 visites. 2 commentaires.

Vendredi 27 août, la mairie de Bordeaux a annoncé avoir pris un arrêté de péril imminent pour un immeuble situé au 85 cours Victor-Hugo. Après un signalement du syndicat de copropriété, la Ville a conclu à la « dégradation structurelle du bâtiment ». Par précaution, cinq autres immeubles à proximité sont visés par un arrêté d’interdiction d’accès et d’habiter. Près de 70 habitants sont concernés.

Deux mois après l’effondrement de deux immeubles rue de la Rousselle, un autre bâtiment, situé au 85 cours Victor-Hugo, fait l’objet d’un arrêté de péril imminent, a annoncé la Ville de Bordeaux vendredi 27 août en fin d’après-midi, suite à la découverte d’une fissure importante.

Cinq autres immeubles proches sont concernés par un arrêté d’accès et d’habiter : 83 et 87 cours Victor-Hugo, 35 et 36 rue Buhan et 22 rue Teulère. Trois commerces font, eux, l’objet d’une interdiction d’exploiter.

« Suite au signalement du syndicat de copropriété le 26 août quant à l’état de dégradation extérieur de l’immeuble, la Ville de Bordeaux a fait procéder à la visite du 85 cours Victor-Hugo vendredi 27 août dans la matinée, indique le communiqué de la mairie. Celle-ci a permis de confirmer la dégradation structurelle du bâtiment, dont le péril imminent a été établi par arrêté dans la journée. »

Un gardiennage a été mis en place pour interdire l’accès au périmètre de sécurité incluant les six immeubles. La rue Buhan et une voie du cours Victor-Hugo ne sont plus accessibles à la circulation.

Le 85 cours Victor-Hugo, visé par un arrêté de péril imminent (VB/Rue89 Bordeaux)

55 à 70 personnes concernées

Sur place, vendredi, aux alentours de 19h, une étudiante est venue récupérer quelques affaires, accompagnée de sa mère :

« J’habite au 83. J’ai reçu un mail de mon agence immobilière, cet après-midi, qui m’a prévenue de la situation. Je n’ai même pas été appelée. Je suis un peu désemparée, je ne sais pas quand je pourrai revenir chez moi. »

Présent sur les lieux, Stéphane Pfeiffer, adjoint chargé du logement, a répondu aux questions des riverains inquiets. Il a également dressé un premier bilan humain de l’évacuation :

« 33 logements sont concernés, soit entre 55 et 70 personnes. Une partie d’entre eux ont été relogés par les propriétaires, une autre partie par leurs propres moyens. Le CCAS est également mobilisé, mais nous n’avons pas encore de demandes. Les personnes absentes ou parties en vacances ne pourront plus accéder à leur logement à partir de 21 heures. Nous aurons sûrement plus de demandes d’ici là. »

Une expertise lancée

Rue Buhan, à l’angle du cours Victor-Hugo, une propriétaire d’un immeuble évacué vient d’arriver, alertée par le syndicat de copropriété :

« Je loue à une étudiante, elle a pu trouver une solution chez un proche. Je crains surtout que la situation se pérennise. On ne nettoie pas les chénaux, on ne vérifie pas les toitures, il y a des infiltrations… C’est courant à Bordeaux. Il faut s’occuper des immeubles, contraindre les propriétaires à avoir des contrats d’entretien, et ne pas attendre. Ça ne peut plus durer. »

La Ville a demandé la nomination d’un expert auprès du tribunal administratif. Ce dernier doit être désigné sous les 24 heures. Il évaluera la dangerosité de la situation et adaptera, en fonction, les préconisations de sécurisation.

Les habitants concernés peuvent joindre la mairie de quartier au 05 24 57 68 90, ou le standard de la Ville au 05 56 10 20 30 (ouvert le week-end). Lundi 30 août, à 18h, une réunion à destination des riverains et des syndicats de copropriété est prévue à l’Athénée municipale.

L'AUTEUR
Victoria Berthet
Journaliste, diplômée de l'IJBA. Du terrain, des faits et de la nuance.

En BREF

Le port du masque à l’école redevient obligatoire dans toute la Nouvelle-Aquitaine

par La Rédaction. 544 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

140 événements pour l’égalité et la diversité à Bordeaux Métropole

par Victoria Berthet. 501 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

L’exercice d’évacuation près de la centrale nucléaire du Blayais, « une mauvaise plaisanterie »

par La Rédaction. 1 008 visites. 2 commentaires.
×