Enquêtes et actualités gavé locales


Enfants placés, la rue pour horizon ?

Protégés durant la crise sanitaire, les jeunes majeurs pris en charge par l’aide sociale à l’enfance (ASE) peuvent de nouveau être mis à la rue, depuis le 1er octobre. Une situation qui indigne leurs défenseurs, lesquels demandent à ce qu’ils soient accompagnés jusqu’à 21 ans, comme c’est le cas en Gironde.

Édition abonnés
Enfants placés, la rue pour horizon ?

>

Abonnez-vous

Cet article fait partie de l’édition abonnés. Pour lire la suite, profitez d’une offre découverte à 1€.

Contribuez à consolider un média indépendant à Bordeaux, en capacité d’enquêter sur les enjeux locaux.

  • Paiement sécurisé
  • Sans engagement
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Bordeaux. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#social

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

À lire ensuite


Les associations dépassées par l’augmentation de la pauvreté en Gironde
Le « halo de pauvreté » englobe plus d’un tiers des habitants de Nouvelle-Aquitaine
Partager
Plus d'options