Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
« Quand on entend dire que la LGV est écologique, on s’étouffe »
Édition abonnés  Entretien 

« Quand on entend dire que la LGV est écologique, on s’étouffe »

par Simon Barthélémy.
Publié le 28 octobre 2021.
Imprimé le 21 mai 2022 à 04:55
1 169 visites. 2 commentaires.

Pierre Hurmic ressort sa robe d'avocat pour attaquer les LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax. Alors que la Région Nouvelle-Aquitaine sollicite les collectivités locales pour participer au financement de ces projets, et qu'Alain Anziani entend faire contribuer au tour de table Bordeaux, le maire de Bordeaux souhaite que cette dernière se borne à investir dans les aménagements ferroviaires au sud de l'agglo. Il lance ce jeudi un appel et un site internet dédié pour défendre une solution alternative : la rénovation des lignes existantes, moins onéreuse et dévastatrice de l'environnement, et en mesure selon lui de raccorder plus vite les réseaux français et espagnol.

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous :

  • Accédez à l’édition abonnés de Rue89Bordeaux (dossiers, articles et enquêtes)
  • Participez aux concours hebdomadaires pour gagner des places de spectacles (théâtre, concert, cirque…)
  • Soutenez le journalisme d'enquêtes et d'investigations locales
  • Soutenez un média libre qui appartient à ses journalistes
  • Supprimez la publicité
  • Accédez en priorité à nos événements et nos rencontres dans votre ville

1€ le premier mois
puis 5€ par mois sans engagement

Je m'abonne

Je me connecte

L'AUTEUR
Simon Barthélémy
Simon Barthélémy
Journaliste, cofondateur de Rue89 Bordeaux

En BREF

« Métabadie » : Pola expose l’expression artistique de jeunes en difficulté

par Noa Charbogne. Aucun commentaire pour l'instant.

Les mégabassines torpillées par la cour administrative d’appel de Bordeaux

par Simon Barthélémy. 772 visites. 1 commentaire.

La baignade déconseillée sur le littoral girondin après la mort de trois baigneurs

par Noa Charbogne. 628 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×