Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
Quand Bordeaux était une capitale de la chasse aux sorcières
Édition abonnés  Série 

Quand Bordeaux était une capitale de la chasse aux sorcières

par Audrey Gleonec.
Publié le 23 décembre 2021.
Imprimé le 10 août 2022 à 03:47
1 610 visites. 1 commentaire.

Convaincue que des femmes, des prêtres et même des enfants pactisaient avec le Diable, la cours de Bordeaux ne laissait aucune chance aux accusés. Parmi les juges ayant mené des chasses aux sorcières, entre le Moyen-Âge et le XVIIe siècle, Pierre de Lancre, conseiller au parlement de Bordeaux, occupe une place à part. Son obsession a figé pour longtemps l’image des sorcières, qui n’étaient avant tout que des jeunes filles trop libres au goût de leurs contemporains. Elle a inspiré Les sorcières d'Akelarre, un film de Pablo Aguero sorti cette année, relatant des faits réels intervenus au Pays basque, côté français. Premier volet de notre série de fin d'année, "Monstres, sorcières et compagnie".

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous :

  • Accédez à l’édition abonnés de Rue89Bordeaux (dossiers, articles et enquêtes)
  • Participez aux concours hebdomadaires pour gagner des places de spectacles (théâtre, concert, cirque…)
  • Soutenez le journalisme d'enquêtes et d'investigations locales
  • Soutenez un média libre qui appartient à ses journalistes
  • Supprimez la publicité
  • Accédez en priorité à nos événements et nos rencontres dans votre ville

1€ le premier mois
puis 5€ par mois sans engagement

Je m'abonne

Je me connecte

L'AUTEUR
Audrey Gleonec
Audrey Gleonec
Géographe et archéologue du monde contemporain passionnée de photographie documentaire

En BREF

La DNCG met la pression sur les Girondins pour la masse salariale et le budget transfert

par La Rédaction. 298 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Incendie : la Gironde repasse en vigilance rouge

par La Rédaction. 263 visites. 1 commentaire.

Cas de Covid-19 au Centre de rétention administrative de Bordeaux, La Cimade se retire

par La Rédaction. 479 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×