Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
« Le collectif Bordeaux en luttes s’est brisé »
Politique 

« Le collectif Bordeaux en luttes s’est brisé »

par Simon Barthélémy.
Publié le 13 janvier 2022.
Imprimé le 28 janvier 2022 à 00:48
3 382 visites. 2 commentaires.

Dans un communiqué, Philippe Poutou et Evelyne Cerventes-Descubes actent ce jeudi 13 janvier la fin du collectif Bordeaux en luttes, précipitée par le conflit entre les deux élus et leur collaboratrice du groupe éponyme, Myriam Eckert. Quatrième sur la liste d'extrême gauche aux élections à Bordeaux, cette dernière se retrouve conseillère municipale suite à la démission d'Antoine Boudinet, mais ne siègera pas avec ses anciens colistiers, contre lesquels elle porte plainte pour harcèlement moral.

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous :

  • Accédez à l’édition abonnés de Rue89Bordeaux (dossiers, articles et enquêtes)
  • Participez aux concours hebdomadaires pour gagner des places de spectacles (théâtre, concert, cirque…)
  • Soutenez le journalisme d'enquêtes et d'investigations locales
  • Soutenez un média libre qui appartient à ses journalistes
  • Supprimez la publicité
  • Accédez en priorité à nos événements et nos rencontres dans votre ville

1€ le premier mois
puis 5€ par mois sans engagement

Je m'abonne

Je me connecte

L'AUTEUR
Simon Barthélémy
Simon Barthélémy
Journaliste, cofondateur de Rue89 Bordeaux

En BREF

A Bordeaux, les deux militants de Greenpeace coupables de dégradations à la craie mais dispensés de peine

par Elias Insa. Aucun commentaire pour l'instant.

Arrêtés à Lyon pour avoir piraté le compte d’une infirmière girondine et édité de faux passes sanitaires

par Victoria Berthet. 2 commentaires.

A Bordeaux, le portrait officiel d’Emmanuel Macron plongé dans du (faux) pétrole par des militants écologistes

par Elias Insa. 328 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×