Enquêtes et actualités gavé locales


Pics de pollution : 600 morts par an à Bordeaux Métropole, les mesures d’urgence au niveau ?

L’agglomération bordelaise traverse depuis samedi un pic de pollution atmosphérique, aggravé par les conditions météo. La chute des températures a entraîné un usage plus important du chauffage, notamment au bois, et l’air froid maintenant les polluants à basse altitude. Pour l’heure, seules des mesures de limitation des vitesses sont mises en place par la préfecture de la Gironde. Et les particules PM2.5, les plus dangereuses, ne font pas l’objet de procédures d’alerte spécifique, alors qu’elles sont responsables de 600 morts par an sur la métropole.

Édition abonnés
Pics de pollution : 600 morts par an à Bordeaux Métropole, les mesures d’urgence au niveau  ?

>

Cet article fait partie de l’édition abonnés. | Déjà abonné ? Connectez-vous

Abonnez-vous maintenant pour poursuivre votre lecture

Abonnez-vous
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Bordeaux. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#Le fond de l'air effraie

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Partager
Plus d'options