Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
Pierre Hurmic met le cap sur le social et la culture en 2022 à Bordeaux
Politique 

Pierre Hurmic met le cap sur le social et la culture en 2022 à Bordeaux

par Simon Barthélémy et Victoria Berthet.
Publié le 11 janvier 2022.
Imprimé le 03 octobre 2022 à 03:48
2 100 visites. 1 commentaire.

Devant la presse ce mardi 11 janvier, le maire de Bordeaux a exprimé son vœu d’une ville « toujours plus solidaire et ouverte aux mondes ». Nuit de la solidarité pour recenser les sans-domicile, démarrage de l’expérimentation territoire zéro chômeur, mutuelle solidaire, projet d’ « opéra citoyen » dans les quartiers… Après deux ans de crise sanitaire et sociale, et à trois mois des élections nationales, Pierre Hurmic appuie sur les marqueurs de gauche pour la suite de son mandat.

C’est pour les « sortir de la nuit des statistiques » qu’un recensement des sans domicile fixe aura lieu le 20 janvier prochain de 18h à minuit dans les rues de Bordeaux. Alors que deux personnes qui dormaient dehors sont mortes en décembre dernier, et que le 115 ne peut répondre à l’afflux de demandes d’hébergement d’urgence, la mairie veut y voir clair sur leur nombre afin de mieux adapter leurs politiques.

« Après deux ans de crise qui ont vu s’aggraver la précarisation des plus fragiles, c’est un devoir de faire respecter les droits fondamentaux, à commencer par être à l’abri pour pouvoir se soigner », justifie Pierre Hurmic.

Face à la presse ce mardi 11 janvier, ce dernier a fait pour 2022 « le vœu d’une ville toujours plus solidaire et ouverte aux mondes ».

Le début de son mandat ayant été largement consacré aux enjeux écologiques (végétalisation, « ville apaisée »…), le maire veut désormais mettre l’accent sur le social et la culture, deux marqueurs de gauche sur lesquels des actions fortes se faisaient encore attendre. Et, à trois mois des élections nationales, démontrer que Bordeaux est un laboratoire réussi de l’union de la gauche derrière les Verts.

Pierre Hurmic a présenté ses voeux à la presse, mardi 11 janvier (VB/Rue89 Bordeaux)

Une mutuelle solidaire dès 2022

Pierre Hurmic entendait aussi faire taire quelques critiques, le « flou culturel des mairies vertes » critiqué par Le Monde s’ajoutant aux accusations de « repli » ou d’ « égoïsme » associées au rejet des projets de LGV par le maire de Bordeaux.

La Nuit de la solidarité, pour laquelle se sont portées volontaires 456 personnes, quand la Ville et l’Insee en cherchaient 300, est donc « la première réalisation concrète » des objectif de l’édile écolo pour cette année.

Il rappelle que Bordeaux expérimente déjà la mise à l’abri dans son patrimoine municipal, où est logée actuellement une quarantaine de ménages, et que la mairie a ouvert 12 places d’hébergement d’urgence aux Chartrons pour les victimes d’addiction, ou les sans-logis ayant des animaux de compagnie.

D’autres initiatives, brièvement présentées ce jour, seront lancées cette année. La Ville planche avec le Département de la Gironde sur un projet de sécurité sociale alimentaire, visant à « augmenter les volumes et la qualité » de l’aide alimentaire fournie aux plus démunis, et sur une mutuelle solidaire.

« A Bordeaux, 8700 personnes n’auraient pas de couverture sociale, indique Harmonie Lecerf, adjointe en charge des solidarités. Il s’agit de salariés sans mutuelle, de retraités, de personnes sans emploi – 13% d’entre elles seraient ainsi dépourvues de mutuelle. Nous travaillons à des achats groupés auprès de mutuelles pour offrir des contrats aux Bordelaises et Bordelais dès 2022. »

Territoire zéro chômeur ?

Le dispositif « Territoire zéro chômeur de longue durée » devrait aussi être lancé prochainement a annoncé le maire de Bordeaux. D’après ce dernier, la Ville rejoindrait ainsi les 15 territoires français labellisés pour cette expérimentation, qui permet d’orienter les aides vers l’embauche de demandeurs d’emploi de longue durée. Vérifications faites par Rue89 Bordeaux, la candidature de la mairie n’aurait en fait pas encore été validée par le gouvernement.

Lors du prochain conseil municipal, la Ville adoptera un nouveau plan handicap et un plan de lutte contre les discriminations. Les élus examineront également la future feuille de route culture dont Pierre Hurmic et son adjoint Dimitri Boutleux ont donné quelques grandes lignes, notamment de « prioriser l’action en faveur de l’éducation artistique et culturelle ».

« La culture doit aller chercher ceux qui s’en sentent les plus éloignés, elle doit être un accélérateur de lien social et un outil en faveur de la transition urbaine », estime le maire.

Ce dernier a notamment vanté le projet d’ « opéra citoyen » porté par le nouveau directeur de l’ONBA, Emmanuel Hondré, qui va prendre ses fonctions cette semaine. Premier poste du budget culture de la Ville, le Grand Théâtre promet d’ouvrir ses portes à tous les publics – un défi billet solidaire va permettre à 150 personnes de découvrir les métiers de l’opéra et d’assister à une représentation – mais aussi de développer des ateliers dans les quartiers bordelais. Un mix de « classique et d’innovation » souhaité par la mairie et illustré par la chorégraphie d’une ballerine de l’opéra et d’un danseur hip hop, en ouverture des vœux de la Ville.

À l’international

Alors que la France vient d’accéder à la présidence du Conseil de l’Union européenne, Bordeaux accueillera, du 14 au 15 février prochain, une réunion des ministres européens du Travail. Cette réunion aura pour but « d’échanger sur l’impact des transitions climatiques sur le marché du travail ».

À l’occasion du Congrès des villes du patrimoine mondial, Pierre Hurmic se rendra, lui, à Québec (ville en partenariat avec Bordeaux). Avec l’ambition, d’après le maire de Bordeaux, de « fédérer les villes patrimoniales en les engageant sur le chemin de la transition énergétique et écologique ».

Par ailleurs, pour deux ans, Bordeaux accueillera le siège mondial du Forum de l’Économie sociale et solidaire (ESS). « Une opportunité forte », d’après le maire de Bordeaux, qui « permettra d’intensifier l’échange des expériences et des bonnes pratiques du potentiel de l’économie sociale et solidaire ».

Abonnez-vous ou offrez un abonnement pour permettre à Rue89 Bordeaux d’étoffer sa rédaction

L'AUTEUR
Simon Barthélémy et Victoria Berthet

En BREF

« Bordeaux fête le vin » tous les ans, et la fête du fleuve en stand by ?

par La Rédaction. 418 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

L’opposition Renouveau Bordeaux demande à la Ville de « reprendre la main sur la propreté »

par Victoria Berthet. 594 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le squat de la rue Gravelotte expulsé en moins de 24 heures par les forces de l’ordre

par Victoria Berthet. 566 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×