Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
« On va faire croire que Pessac est un repère de Daech »
Édition abonnés  Société 

« On va faire croire que Pessac est un repère de Daech »

par Simon Barthélémy.
Publié le 26 février 2022.
Imprimé le 01 juillet 2022 à 06:25
954 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La procédure contradictoire lancée par la préfecture de la Gironde, qui pourrait aboutir à la fermeture de la mosquée Al-Farouk de Pessac, suscite l'incompréhension de ses fidèles. A la prière du vendredi, nombre d'entre eux jurent n'avoir jamais entendu les discours de haine dont sont suspectés ses imams. Les positions sur la loi séparatisme ou les talibans d'Abdourahmane Ridouane, le président du Rassemblement des musulmans de Pessac, qui gère le lieu de culte, sont aussi en cause.

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous :

  • Accédez à l’édition abonnés de Rue89Bordeaux (dossiers, articles et enquêtes)
  • Participez aux concours hebdomadaires pour gagner des places de spectacles (théâtre, concert, cirque…)
  • Soutenez le journalisme d'enquêtes et d'investigations locales
  • Soutenez un média libre qui appartient à ses journalistes
  • Supprimez la publicité
  • Accédez en priorité à nos événements et nos rencontres dans votre ville

1€ le premier mois
puis 5€ par mois sans engagement

Je m'abonne

Je me connecte

L'AUTEUR
Simon Barthélémy
Simon Barthélémy
Journaliste, cofondateur de Rue89 Bordeaux

En BREF

Girondins : Bordeaux Métropole renonce au loyer du stade pour empêcher la rétrogradation

par Simon Barthélémy. 478 visites. 4 commentaires.

De nouveaux orages violents attendus en Gironde, la fête de la musique impactée

par Simon Barthélémy. 1 053 visites. 2 commentaires.

Marche des fiertés : l’association Le Girofard dépose plainte pour menaces de mort

par Victoria Berthet. 916 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×