Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
Bordeaux lance son deuxième budget participatif, réservé aux associations et collectifs
Brèves 

Bordeaux lance son deuxième budget participatif, réservé aux associations et collectifs

par Walid Salem.
Publié le 4 mai 2022.
Imprimé le 28 mai 2022 à 13:17
411 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Avec un budget de 2 millions d’euros, la thématique retenue pour l’édition 2022 est « Ensemble et solidaires ». Ce budget participatif écarte les initiatives solitaires, contrairement à la précédente édition initiée par Alain Juppé, et encourage les « dynamiques collectives ».

Le 5 mai 2022, la ville de Bordeaux va lancer son deuxième budget participatif après celui de 2019. C’est le premier de l’ère Pierre Hurmic et il présente quelques nouveautés, notamment l’exclusivité donnée aux associations et collectifs (à partir de deux personnes). Parmi ses objectifs, le budget participatif doit « susciter des dynamiques collectives afin de garantir une large appropriation des réalisations » et « créer des liens entre des personnes au sein d’un même quartier ou un effet de réseau entre plusieurs quartiers afin de contribuer à la cohésion sociale ».

Le coût du projet ne peut pas être supérieur à 150 000 euros HT et le montant total affecté à ce budget participatif est de 2 millions d’euros HT.

Bordeaux participation

Ce nouveau budget participatif a été voté lors du conseil municipal du 3 mai 2022. Il a cependant soulevé quelques interrogations.

Anne Fahmy, conseillère municipale du groupe Renouveau Bordeaux, fustige une formule qui « limite considérablement les idées ». Elle regrette une thématique qui contraint « le libre arbitre » et un règlement qui empêche « les initiatives personnelles », rappelant au maire que « ce n’est pas [son] budget et ce n’est pas fait pour appliquer [sa] feuille de route ».

Béatrice Sabouret, conseillère municipale du groupe Bordeaux Ensemble, s’en prend à un budget revu à la baisse de 20%, le précédent ayant été de 2,5 millions d’euros. Claudine Bichet répond en affirmant que l’enveloppe a en fait été doublée :

« Les 2,5 millions d’euros octroyés ont été dépensés à 77%, soit 2 millions d’euros sur 3,5 ans. Ce qui fait une moyenne d’un peu plus de 500000€ par an. On se donne un objectif de deux ans, avec 2 millions d’euros, ça veut dire 1 million par an. »

Les propositions seront récoltées sur la plateforme Bordeaux Participation, jusqu’au 10 juillet. Une première étude permettra de fédérer les idées communes jusqu’à fin octobre. A cette date, un comité de pré-sélection, composé de membres d’associations dont « l’objet principal est la solidarité et le vivre-ensemble », fera une sélection soumise au vote en janvier 2023. Les lauréats seront annoncés en février pour un suivi de la réalisation en 2023-2024.

Abonnez-vous ou offrez un abonnement pour permettre à Rue89 Bordeaux d’étoffer sa rédaction

L'AUTEUR
Walid Salem
Walid Salem
Une idée lui traverse l'esprit en 2013 et voilà que vous y êtes. Il espère faire de vous un fidèle abonné (le lien est dessous).

En BREF

« A Demain mon amour », projection-débat à l’Utopia avec Monique Pinçon-Charlot

par La Rédaction. 450 visites. 3 commentaires.

« Le petit peuple du potager » ou l’éloge d’une culture sans pesticides

par La Rédaction. 782 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Passé esclavagiste à Bordeaux : les plaques pédagogiques de la rue Colbert vandalisées

par Walid Salem. 936 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×