Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
La baignade déconseillée sur le littoral girondin après la mort de trois baigneurs
Brèves 

La baignade déconseillée sur le littoral girondin après la mort de trois baigneurs

par Noa Charbogne.
Publié le 18 mai 2022.
Imprimé le 31 janvier 2023 à 20:39
860 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Entre canicule et fortes marées, le littoral girondin est particulièrement meurtrier : trois décès par noyade sont déjà à déplorer, et un baigneur au Porge est porté disparu depuis hier. La préfecture de Gironde alerte sur les conditions dangereuses de baignades.   

Si les pics de chaleur précoces que l’on connait actuellement poussent les Girondins à investir les plages du littoral, l’océan n’en demeure pas moins dangereux. En l’espace d’une journée, le mardi 17 mai, ce sont trois décès qui ont été signalés : à Lège-Cap-Ferret et au Grand-Crohot ainsi qu’à Saint-Georges-de-Didonne (Charente-Maritime). Le même jour, un baigneur a été porté disparu au Porge, emporté par les courants d’une baïne.

Ces drames sont dus à l’absence de surveillance sur de nombreuses zones de baignades surveillées à cette période de l’année, ainsi qu’à « la concordance de divers phénomènes : houle et vagues de bord, forts courants et formation de baïnes » a rappelé la préfecture de la Gironde dans un communiqué ce mercredi 18 mai.

Baignade dangereuse et déconseillée

Depuis le 16 avril, les postes de surveillance des plages ouvrent progressivement mais à ce jour très peu de plages sont actuellement surveillées : les plages de Carcans et de Lacanau sont surveillées uniquement les week-end.

Ce mercredi, l’alerte de niveau 4 (baignade dangereuse et déconseillée) a été déclarée par le SIVU 33, le syndicat à vocation unique de la surveillance des plages. Pour empêcher de nouveaux drames, la préfecture a décidé de positionner à Lacanau ce mercredi une équipe de plongeurs-sapeurs-pompiers et un hélicoptère de la sécurité civile Dragon 33, en plus d’une présence les week-ends, pour le pont de l’Ascension et le week-end de la Pentecôte.

La préfecture conseille d’éviter la baignade et d’adopter « un comportement responsable basé sur la prudence, la vigilance, le respect strict des consignes de sécurité ». Elle sensibilise sur la surveillance des enfants sur les plages et invite à contacter le 112 en cas d’urgence.

Abonnez-vous ou offrez un abonnement pour permettre à Rue89 Bordeaux d’étoffer sa rédaction

L'AUTEUR
Noa Charbogne

En BREF

Un adjoint au maire de Talence poursuivi pour deux agressions sexuelles

par La Rédaction. 1 280 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Des tags d’extrême droite sur une permanence parlementaire et une association d’aide aux immigrés à Pessac

par Simon Barthélémy. 571 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Sécurité sociale alimentaire : Bordeaux et la Gironde cherchent la recette pour un lancement en 2024

par Victoria Berthet. 692 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×